Left Right
scrollTop top

Elon Musk l’assure: la pénurie de puces n’est qu’un problème « à court terme »


© Credit: Patrick Pleul/dpa-Zentralbild/POOL/dpa – Via ISOPIX

L’excentrique milliardaire a fait part de son avis concernant la pénurie de semi-conducteurs à laquelle fait face l’industrie technologique au sens large. Pour Elon Musk, il s’agit d’un problème « à court terme ».

Cela fait maintenant de nombreux mois que les constructeurs automobiles, de consoles de jeux vidéo, de PC ou encore de smartphones ont des difficultés pour s’approvisionner en puces. Ce composant essentiel à de nombreux produits technologiques est actuellement en pénurie en raison de différents problèmes (confinement, demande en hausse, problème d’approvisionnement, etc.). Une situation qui ne devrait pas tarder à se régler, d’après Elon Musk.

Lors d’un événement dédié aux technologies, le fondateur de Tesla et de SpaceX a en effet assuré que la pénurie de puces était un problème « à court terme ». « De nombreuses usines de fabrication de puces sont en cours de construction et je pense que nous aurons une bonne capacité d’ici l’année prochaine », a-t-il ajouté.

De nouvelles usines

S’il est vrai que les fournisseurs mettent les bouchées doubles pour augmenter leur capacité de production de semi-conducteurs et ainsi, faire face à la demande toujours plus croissante des constructeurs, les nouvelles infrastructures ne seront pas opérationnelles avant un bon moment. La production devrait donc continuer à se faire à un rythme tendu pendant un certain temps. D’autant plus que la pénurie contamine toujours plus de secteurs. Outre l’automobile et les smartphones, les électroménagers sont également touchés.

Selon certains analystes, la situation ne devrait pas s’arranger de si tôt. « Il nous faudra plusieurs années pour répondre à l’explosion de la demande, à tous les niveaux de notre industrie », avait déclaré Pat Gelsinger, CEO d’Intel, dans une interview accordée à CBS News en mai dernier.

« Parce que la demande restera élevée et que l’offre restera limitée, nous nous attendons à ce que cette pénurie dure jusqu’en 2022 et en 2023 », estimait Glenn O’Donnell, vice-président directeur de la recherche du cabinet de conseil Forrester, dans un article datant du mois d’avril. Pourtant, pour l’instant, la situation ne semble pas près d’être réglée.

Une tentative de rassurer ?

Alors pourquoi Elon Musk assure-t-il que le problème sera réglé « à court terme »? En tenant ce genre de discours, le fondateur de Tesla cherche peut-être à rassurer ses clients, ainsi que les investisseurs concernant la production et la livraison de ses voitures.

L’homme n’a d’ailleurs pas avancé de date précise concernant un retour à la normale. « À court terme » peut très bien signifier quelques années, et ce, même si « nous aurons une bonne capacité [de production] d’ici l’année prochaine » grâce aux nouvelles usines d’Intel et de TSMC, notamment.

Tesla ne fait pas exception. Le constructeur de voitures électriques est lui aussi impacté par la pénurie de semi-conducteurs. Elon Musk avait en effet indiqué que la chaine d’approvisionnement de Tesla rencontrait des problèmes, lors de l’annonce des résultats du premier semestre 2021. L’entreprise devait faire face à « des défis de chaîne d’approvisionnement les plus difficiles que nous ayons jamais rencontrés dans l’existence de Tesla ».

À lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…