El Chapo toujours à la Une, mais pourquoi?

El Chapo toujours à la Une, mais pourquoi?

Le seigneur mexicain de la drogue El Chapo fait toujours parler de lui malgré qu’il soit sous les verrous. Et comment? Il charge ses proches et ses avocats de mener une espèce de campagne de communication pour rester dans les médias. Et bien, on dirait que ça marche!

El Chapo fait toujours parler de lui et ce, malgré le fait qu’il croupisse en prison. D’après les experts, tout ça est tout à fait maîtrisé et contrôlé de l’intérieur par le baron lui-même. Bref, un pro de la comm’. Pour mieux comprendre, voici quelques exemples de sorties médiatiques effectuées par ses proches :

1. Sa fille aînée, Rosa Isela Guzmàn Ortiz

Elle est sortie vendredi dans la presse avec une interview accordée au Guardian. La jeune femme défend évidemment son père et accuse les politiciens d’être corrompus.

2. Emma Coronel, la mère des petites filles d’El Chapo

Elle a donné toute une panoplie d’interviews aux médias, apparait dans des émissions, tout ça pour parler de la santé et des conditions d’emprisonnement du baron de la drogue. Pour sa troisième incarcération, El Chapo ne se sentirait pas bien en prison. Tout ça pour mettre la pression sur le gouvernement.

Mieux encore, la reine de beauté torride était apparue dans une tenue très stricte, un petit trick de communication, encore! Voulant jouer sur l’image, elle avait alors décrit El Chapo comme un homme aimant et bon père de famille. “Je ne suis pas sûre qu’il soit vraiment un trafiquant de drogue”, avait-elle déclaré. Good job, au moins elle a bien pris soin de jouer la carte de l’innocence… Ou en tout cas pas celle de la culpabilité.

3. Bernarda Guzman Loera, une supposée soeur de Guzman

Celle-ci a déclaré que sa famille était très inquiète quant au traitement de son (soi-disant) frère.

Evidemment, le leader de la drogue mexicain a “toutes les raisons de se plaindre”. En effet, lors de sa précédente incarcération en 2014, il pouvait voir son son avocat tous les jours pendant une heure et demi ainsi que voir sa famille fréquemment. Il pouvait même sortir et faire des promenades au soleil. Ce qui lui a valu de réussir à s’échapper! Aujourd’hui, les conditions sont donc beaucoup plus strictes: son lit est fouillé fréquemment, ses visites sont réduites, plus courtes et toujours chaperonnées, etc.

epa

4. Sa horde d’avocats

Eux, ont carrément réuni les médias devant la Cour suprême mexicaine et devant la Maison Blanche à Washington. Un de ses avocats a fait une conférence de presse juste dehors la prison d’Altiplano, là où le dealer de drogue est détenu et d’où il s’était échappé en juillet dernier. L’avocat Jose Luis Gonzales Meza, portant un pull “Extradition Never” a ainsi déclaré que son client prévoyait de commencer une grève de la faim et qu’il appelait les Mexicains à faire comme lui.

Epa

5. Un autre avocat de Guzman

Jose Refugio Rodriguez a expliqué que Guzman voudrait être vite envoyé aux Etats-Unis et négocier les conditions de son emprisonnement.

Mais selon Samuel Logan de la firme Southern Pulse, il peut toujours courir. “Je ne crois pas que les Etats-Unis négocieront quoi ce que ce soit” a-t-il déclaré.

Bref, il semblerait donc qu’El Chapo se donne vraiment du mal pour rien. Rien n’est encore joué niveau extradition, mais on dirait bien que ça sent de toute façon le roussi pour lui.

Source: Business Insider

Articles sponsorisés