Deux agents de la STIB auraient racketté des passagers à Bruxelles plutôt que de leur filer des amendes

Deux agents de la STIB auraient racketté des passagers à Bruxelles plutôt que de leur filer des amendes

Hier, deux agents de la STIB ont été convoqués par leur hiérarchie. En effet, les deux hommes sont soupçonnés de racket envers des passagers. 

Lorsqu’une personne monte dans le métro sans payer et qu’elle se fait choper, c’est simple, elle reçoit une amende. Deux agents de la STIB en ont décidé autrement. À la place de donner une amende, les deux hommes soutiraient de l’argent liquide aux passagers et leur évitaient un procès-verbal, explique la DJ. Ils demandaient une somme de 50€ contre un procès à 107€. Pour avoir moins de chance de se faire pincer, ils avaient tendance à prendre pour cible des personnes fragiles comme des sans-papier.

Pris la main dans le sac

Le 6 novembre dernier dans la station de métro Veeweyde, un agent de sécurité témoin de ces faits, a averti sans hésiter un responsable des dispatching. D’après la DH, certaines sources affirment que le dispatcheur auraient envoyé sur le terrain un homme en civil qui aurait mis la main sur les deux hommes. Toujours selon la DH, d’autres sources disent que les agents n’auraient pas fait attention aux caméras de surveillance.

Directement écartés

Cette histoire est grave et a directement été saisie. Les deux hommes ont étés écartés, ne font dorénavant plus partie du personnel de la STIB et vont également être poursuivis judiciairement. Newsmonkey a contacté la porte-parole de la STIB pour en savoir un peu plus. Celle-ci ne peut rien dire sur l’explication des deux agents face à cet acte et ni affirmer que ces derniers ont tenté de se défendre. La porte parole n’a pas entendu de commentaires des collègues des agents, concernant cette affaire.

Source: La DH

Articles sponsorisés