Des frappes aériennes touchent un hôpital de Médecins Sans Frontières au Yémen et font 11 morts

Des frappes aériennes touchent un hôpital de Médecins Sans Frontières au Yémen et font 11 morts

Un hôpital de Médecins Sans Frontières (MSF) a été touché par des frappes aériennes hier dans la province de Hajjah au Yémen. 11 personnes ont été tuées et 19 blessées. Les urgences ont été totalement détruites. Tous les patients ont été évacués. Samedi, une école coranique avait déjà été la cible d’un raid et dix enfants étaient morts.

Un hôpital de Médecins Sans Frontières (MSF) a été touché par des frappes aériennes hier dans la province de Hajjah au Yémen. Onze personnes ont été tuées et 19 ont été blessées. Tous les autres patients se trouvant dans l’hôpital ont été évacués.

Samedi, un raid avait déjà eu lieu dans une école coranique située dans le nord du pays. Il avait tué dix enfants.

Quatrième fois en un an

C’est la quatrième fois en un an qu’une installation de santé mise en place par MSF est l’objet d’une attaque aérienne. “Une fois de plus, un hôpital complètement fonctionnel et plein de patients et de membres MSF nationaux et internationaux, a été bombardé dans une guerre qui ne montre aucun respect pour les facilités médicales ou pour les patients” se désole Teresa Sancristóval, responsable du desk des urgences au Yémen.

La coalition arabe

La localisation de l’hôpital ainsi que ses coordonnées GPS était connues et partagées avec toutes les parties du conflit, y compris avec la coalition arabe. Pour MSF, c’est la coalition arabe qui est derrière cette attaque. Elle a demandé qu’elle garantisse “qu’une telle attaque ne se reproduirait pas”.

Source: BBC, MSF

Articles sponsorisés