Left Right
scrollTop top

Des chercheurs ont mis au point une technique pour transformer les déchets plastiques en carburant d’avion


© (Pixabay)

Partout dans le monde, les chercheurs testent de nouvelles techniques pour recycler les déchets plastiques. Aujourd’hui, des scientifiques aux États-Unis ont réussi à convertir les plastiques en carburant et autres produits hydrocarbonés en une heure.

Des chercheurs de l’Université de l’État de Washington (WSU) ont mis au point une technique permettant de convertir 90% des déchets plastiques en carburant pour avion. Ils décrivent leurs découvertes dans la revue professionnelle Chem Catalysis.

Le gros avantage de ce processus de recyclage est qu’il permet de gagner du temps et, surtout, d’être bon marché. ‘Dans cette industrie, le coût du recyclage est essentiel’, a déclaré l’auteur Hongfei Lin. ‘Ce travail est une étape importante pour nous dans l’avancement de cette nouvelle technologie vers la commercialisation.’

La quantité croissante de déchets plastiques est un problème environnemental et climatique croissant. Par exemple, des scientifiques ont récemment découvert que des microplastiques, des particules de plastique inférieures à cinq millimètres, ont fait leur chemin jusqu’à la plus grande calotte glaciaire d’Europe. Ces particules peuvent avoir une influence sur le comportement de fonte des glaciers et donc aussi sur l’élévation du niveau de la mer.

Recycler plus

Recycler les déchets plastiques reste toutefois encore très compliqués. Environ 9% du plastique produit dans le monde est recyclé. ‘Les méthodes de recyclage mécanique les plus couramment utilisées font fondre le plastique et le remodèlent, mais cela réduit sa valeur économique et sa qualité pour une utilisation dans d’autres produits’, expliquent les chercheurs.

Le recyclage chimique, d’un autre côté, peut produire des produits de meilleure qualité, mais cela nécessite des températures de réaction extrêmement élevées et le processus est très long. ‘Trop cher et trop laborieux.’

Mais grâce à un nouveau procédé catalytique, les chercheurs ont désormais réussi à transformer le polyéthylène, qui est utilisé, entre autres, pour les bouteilles en plastique et les conduites d’eau, en carburant en moins d’une heure et à une température relativement basse de 220 degrés Celsius.

Lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…