Damso supprime tous ses posts sur Instagram et les théories font leur grand retour

Damso supprime tous ses posts sur Instagram et les théories font leur grand retour

23 janvier 2019: Damso supprime toutes ses publications sur son compte Instagram. Les fans s’interrogent: un nouvel album ou une mixtape serait en route? Ou le Dems veut-il seulement faire une petite retraite?

Le Dems, quoi qu’il fasse, tout le monde s’inquiète. S’il lâche 20 secondes d’une vidéo floue, certains seront encore capables d’y déceler des messages cryptées, des codes à mettre en parallèle avec les champs de forces telluriques qui émanent du royaume interdit d’Agartha et les secrets des pyramides incas. Alors, quand il supprime toutes ses photos d’Instagram, ça, c’est un signe de la fin des temps.

Plus sérieusement, le fait qu’il ait retiré toutes ses publications interroge. Car Damso a toujours eu une communication complexe, nécessitant d’avoir à ses côtés un bon dico et une sale dose de culture générale pour le comprendre. Une fois traversée la surface de ses chansons où flottent de nombreuses vulgarités, on pénètre dans un monde régi par un langage aux sens multiples. Même lorsqu’il dit “De leurs ‘ttes-cha j’me suis empoisonné” (Γ. Mosaïque solitaire), ça va un peu plus loin qu’une simple minette.

Nouvel album…

Certains ont donc vu dans la suppression des publications une façon d’annoncer un nouvel album. Un peu comme un individu qui ferait table rase de son passé en brûlant tout ses clichés de famille pour mieux recommencer. Il l’avait déjà fait avant la sortie de son troisième album solo Lithopédion, alors, pourquoi pas?

Ajoutons à cela que le rappeur belge a adopté une nouvelle photo de profil pour le moins énigmatique. Constituée en apparence de lettres de l’alphabet grec, elle semble former QALF, un projet de mixtape annoncé depuis des mois. QALF est l’acronyme de Qui Aime Like Follow, une expression régulièrement utilisée par Damso, notamment dans EGO, Poséidon ou encore dans Paris c’est loin. Un rebranding à la sauce hip-hop du “qui m’aime me suive”.

Facebook Damso

Théorie alimentée par cette vidéo postée le 22 janvier

Ou petite pause?

Et si le rappeur bruxellois avait besoin de recharger ses batteries en s’écartant un peu du rap game et de cette omniprésence sur les réseaux sociaux? Peut-être a-t-il envie de s’occuper plus de sa famille, laissant les remontrances de Booba flotter dans l’univers houleux du clash sans suite. Le 14 décembre 2018, jour qui marquait la fin de sa tournée européenne, Damso postait sur Instagram un message qui sonnait comme un au revoir.

“Un grand merci à tous pour cette tournée et ce soutien durant ces 3 albums. On va aller partager cette expérience en Afrique, au Canada et ailleurs. Je vous souhaite le meilleur dans vos vies, dans vos projets ainsi que dans ce que vous voulez être. On creuse qu’une seule tombe quand on meurt donc vivez pour vous sinon vous mourrez pour rien.#ViesurVousetVosFamilles. À un d’ces quatre. Dems.”

Bref, le bureau des théories est ouvert, et il ne se fermera qu’avec un signe du rappeur francophone le plus streamé de 2018.

Articles sponsorisés