Citytrip à Naples: 7 choses à voir et à faire

Citytrip à Naples: 7 choses à voir et à faire

Naples n’est pas seulement l’une des plus anciennes villes d’Italie, c’est également le paradis des fins gourmets et des fans d’histoire. Voici 7 choses à faire.

1. Visiter un des nombreux châteaux

iStock

Naples est la troisième ville d’Italie par sa population et l’une des plus vieilles agglomérations du pays. Avec un passé plus que doublement millénaire et une localisation sur la mer Méditerranée très stratégique, Naples s’est au fil des siècles transformée en une ville passionnante. Les passionnés d’histoire ne sauront où donner de la tête, car non seulement de nombreux châteaux ont été érigés dans cette ville côtière, mais on y trouve également de grandes places, des cours joliment décorées, des jardins splendides et des ruelles étroites chargées de passé.

Comment choisir où se rendre si le temps est compté comme c’est le cas lors d’un citytrip? Les cinq châteaux les plus célèbres (entendre les plus bondés de touristes) sont le Sant’Elmo, le château de l’Oeuf (Castel dell’Ovo), le Castel Nuovo, le Castel Capuano et le Palazzo Donn’Anna. Les trois premiers valent le coup d’être visités pour les vues panoramiques qu’ils offrent. Le castel Nuovo dispose d’un musée et propose des tours guidés extrêmement intéressants pour ceux qui sont passionnés d’histoire. Au Castel Capuano, on y va pour apprécier les vieilles fresques qui décorent à merveille l’intérieur.

Mais notre château coup de coeur est le Palazzo Donn’Anna, qui mêle ruine, jetée et musée. Cet endroit très particulier n’a en réalité jamais été achevé, ce qui lui donne un côté un peu mystérieux. De multiples légendes un peu sordides lui sont accolées. On dit que de nombreuses orgies y étaient organisées. Construit en bord de mer, ce château-villa-ruine dispose d’un théâtre ouvert sur l’eau qui offre une vue remarquable. À tester en fin de journée, absolument.

2. Se promener dans Pompéi et Herculanum

iStock

Qui n’a jamais entendu parler de Pompéi, cette cité romaine ensevelie par une éruption du volcan Vésuve? La ville, très bien conservée, présente un aspect historique indéniable. Il est fascinant de se promener dans ces vieilles ruelles où l’on sent que la vie a été soufflée à une vitesse folle, ne laissant même pas le temps à ses habitants de fuir. Pompéi comptait une trentaine de milliers d’habitants lorsqu’elle a été détruite.

Aujourd’hui, Pompéi et sa petite soeur Herculanum attirent chaque jour des milliers de touristes. À elle seule, Pompéi voit passer 2,5 millions de visiteurs par an. Il faut dire que cette zone archéologique est un spectacle impressionnant. Les rues ont été parfaitement conservées depuis des siècles. Des fresques encore en parfait état figurant des scènes de la vie de l’époque ont permis aux historiens de s’imaginer le quotidien des habitants. Mais comme Pompéi s’étend sur 66 hectares, il est difficile de tout visiter en une journée.

Voici les bâtiments principaux les plus visités: la Maison du Chirurgien, la Maison du Faune, la Maison des Amants Chastes et la Villa des Mystères. Le forum principal et les édifices publics sont également bien conservés. Il y a par exemple le Capitole, la Basilique, les bains publics, le forum triangulaire, les deux théâtres ou encore les Termes Stabianes.

La gare de Pompéi te permet de rejoindre facilement ce site archéologique en train depuis Naples. Le voyage depuis la gare centrale de Napoli dure 45 minutes mais il longe le bord de mer et c’est plutôt sympa. Pompéi étant souvent noir de monde, on te conseille, si tu n’as pas la patience de faire la file, de te rendre à Herculanum (Ercolano en italien). Ensevelie en même temps que Pompéi sous les cendres du Vésuve, cette ville est encore mieux conservée que sa voisine, notamment parce qu’elle est moins fréquentée. Les deux sites sont inscrits au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO pour le témoignage sur l’histoire qu’ils représentent.

3. Prendre un bain de soleil à Capri

iStock

Ok, Capri est une île à 25 minutes de ferry de Naples qui, à elle seule, vaut un citytrip. Il y a pléthore de choses à faire, à visiter, à sentir, à voir et à vivre à Capri. Mais si tu es de passage à Naples, ce serait dommage de ne pas faire un saut jusqu’à cette île où la vue est magnifique et la mer d’un bleu profond. Car oui, on a oublié de le préciser: à Naples, les plages ne valent pas la peine de s’y arrêter. Les rares bancs de sables que tu dénicheras entre les longues bordures portuaires seront bondés de monde et la mer peu propice à la baignade à cause de cette proximité avec les activités industrielles côtières. Donc, direction Capri et sa nature bellissima.

Capri est un escarpement rocheux de six kilomètres sur trois qui émerge brutalement de la mer Méditerranée avec ses roches, ses arbres et ses jardins. La beauté de l’île est époustouflante quelle que soit l’heure à laquelle tu la visites. Le matin, tu seras scotché par son relief qui se dessine dans l’aube naissant. La journée, tu rêveras de vivre dans ce repère baigné de soleil et rafraîchi par les brises marines. Lorsque la nuit approchera, tu te laisseras gagner par un mélange de mélancolie et de ravissement devant les teintes orangées qui pareront l’horizon découpé par les éperons rocheux et les pins de Capri.

Alors que faire lors d’un passage sur l’île? Se promener sur le bord de mer, manger un bout dans la ville haute en contemplant l’infini marin, visiter la grotte bleue d’Anacapri, plonger dans le passé dans les ruines de la Villa Jovis, se draper de parfums végétaux dans les jardins de la Villa San Michele, penser comme Jean-Luc Godard à la Villa Malaparte, et bien évidemment prendre un bain de soleil à la Marina Grande. Tu peux toujours tester la baignade à la Marina Piccola ou emprunter la Via Krupp pour rejoindre le Jardin d’Auguste. On appréciera aussi l’Arco Naturale, cette formation rocheuse de 18 mètres de haut qui laisse le regard filer sur la Méditerranée et la côte amalfitaine. Bref, à Capri, c’est difficile de se baigner dans l’eau mais il y a tellement de belles choses à voir que tu n’auras même pas le temps de faire trempette.

4. Manger une pizza chez da Michele

On dit souvent de Naples que c’est la ville mère de la pizza. En tout cas, c’est dans cette agglomération bruyante et vivante qu’est née la pizza Margherita. Sa recette toute simple a transcendé les océans, les palais et les époques: de la tomate, de la mozzarella et du basilic. Soit du rouge, du blanc et du vert, comme le drapeau de l’Italie. On fait couler un léger filet d’huile d’olive dessus et on arrive à un plat synonyme de bonheur intense. À condition de l’avoir préparée comme il faut. Car, s’il est très facile de rater une pizza, il est beaucoup plus difficile de réussir à créer des pizzas pour lesquelles les gens seraient prêts à se damner.

C’est le cas de lAntica Pizzeria Da Michele, le temple de l’art pizzaïolesque devant lequel les affamés n’hésitent pas à faire la file pendant plus d’une heure. Chez da Michele, pas de froufrou, ni de grands spectacles protocolaires de la table. Niveau choix, tu ne peux hésiter qu’entre la Margherita et la Marinara (tomate, ail, origan). Quand tu arrives, tu passes ta commande, on te file un ticket et tu rejoins la foule à l’extérieur en attendant qu’on t’appelle. Tu manges sur un bout de table dans une salle carrelée où la décoration est plutôt fadasse, ta boisson est servie dans des gobelets en plastique et la pression des autres amateurs de pizza te fait sentir que tu ne dois pas traîner. Tu viens là pour avaler ton bout de pizza, puis tu pars.

Mais alors, pourquoi tout le monde s’arrache les pizze de Michele? Qu’est-ce qui fait que cet établissement a été considéré comme le foyer de la meilleure pizza au monde? Simplement un très bon choix d’ingrédients et une main habile associés à un savoir faire plus que centenaire. La pâte est faite au levain et non à la levure comme le sont la majorité des pizzas. Touche finale, elle est cuite au feu de bois. Si goûter la meilleure pizza au monde fait partie de tes impératifs, rends-toi obligatoirement à l’Antica Pizzeria Da Michele. En plus, leurs prix sont dérisoires.

5. Prendre un café au Gambrinus

Caffè Gambrinus

Le cliché veut que les Italiens fassent les meilleurs cafés au monde. La réalité fait que les Italiens font sans doute les meilleurs cafés au monde. Et là où on peut confronter le cliché à la réalité, c’est au célèbre et spacieux Caffè Gambrinus, dont les fenêtres donnent sur l’immense Piazza del Plebiscito et où la terrasse s’épanche sur la Piazza Trieste e Trento. C’est également sur cette importante place napolitaine que se dressent le théâtre San Carlo et la galerie commerciale Umberto I. C’est un détail important puisque ces deux endroits font partie de notre liste des choses à voir à Naples. Et vu que ton temps sera compté (un citytrip, c’est toujours trop court), autant joindre l’utile à l’agréable.

Le Gambrinus, on y va pour leur magnifique cappuccino que l’on accompagne d’une bonne sfogliatella croustillante. Le genre de petit dessert qui passe crème après la pizza de Michele. Cette pâtisserie typique de la Campanie, qui consiste en un cône de pâte feuilletée fourré de ricotta parfumée à la vanille, se déguste à peine sorti du four avec de grands cris de bonheur. Tu verras, c’est plus fort que toi. Si le temps est clément voire extra-lumineux comme Naples en a parfois le secret, on te conseille de te poser sur la large terrasse du Gambrinus. Mais si l’agitation de la rue t’incommode, installe-toi à l’intérieur. La salle est décorée de façon classique, avec d’immenses plafonds peints, des tapis rouges, des vieilles chaises vernies et des lustres dorés qui scintillent au-dessus de la clientèle.

Petit hic toutefois pour lequel il ne faut absolument pas se formaliser: l’amabilité du personnel. Le Caffè Gambrinus est un établissement mondialement connu qui attire des visiteurs de partout à tout moment de l’année. Le personnel sert des dizaines et des dizaines de clients différents chaque jour et les serveurs ont rarement le temps d’être véritablement à l’écoute des touristes. Ils ont donc cette réputation d’être froids et peu souriants. Ne te préoccupe pas de cela. Au Gambri, on ne vient pas pour faire copain-copain avec les garçons de café mais bien pour savourer leurs produits dans un cadre splendide. Au rang des personnalités célèbres qui s’y sont posées, on compte notamment Jean-Paul Sartre, Oscar Wilde et Ernest Hemingway.

6. Faire du shopping dans la Galleria Umberto I

iStock

Après une pizza, une sfogliatella et un cappuccino, il faut te bouger sinon l’esprit de la sieste prendra le contrôle de ton corps. Bonne nouvelle, la Galleria Umberto I se trouve à 200 mètres du Caffè Gambrinus, et c’est l’endroit parfait pour flâner et shopper. Bijou architectural du 19ème siècle, cette galerie marchande abrite des bureaux, des caffès, des boutiques (vêtements, parfums, cadeaux…) et des appartements. Mais même si tu ne viens pas pour consommer ou acheter, l’espace en soi vaut la visite.

Construite sur un plan cruciforme, la Galleria Umberto I est surmontée en son centre d’un dôme de verre haut de 57 mètres et ses allées de voûtes reposent sur des structures métalliques. Les murs qui s’élèvent sur trois étages sont minutieusement décorés de moulures dorées et de sculptures encastrées qui donnent un aspect luxueux au tout. Les galeries s’achèvent sur de grands arcs encadrés par des colonnes et des statures en marbre. Le sol est également pavé de marbre dans lequel les vents et les signes du zodiaque sont représentés.

Tu l’auras compris, on ne vient pas vraiment à la Galleria Umberto I pour ses magasins, que l’on peut trouver un peu partout en Europe, mais pour sa grâce architecturale. Édifié entre 1887 et 1890 selon le style Liberty, inspiré de la Galerie Vittorio Emanuele II de Milan, ce complexe d’une beauté impressionnante avait plusieurs fonctions. Monumentale d’abord, pour apporter une touche d’élégance dans un quartier très peuplé et frappé par une violente épidémie de choléra. Bienfaitrice ensuite, car la galerie servait de refuge aux passants lorsque ces derniers étaient surpris par la pluie. Et mondaine, finalement, puisque l’endroit concentre des cafés, des boutiques et des lieux de vie. C’est d’ailleurs là que se trouvait le célèbre Salone Margherita, le premier Café Chantant italien de la Belle époque.

7. Voir un opéra au théâtre San Carlo

Quoi de mieux que de terminer ton citytrip par un opéra au grandiose théâtre San Carlo? Il y a certes des clubs et de nombreux bars où faire la fête à Naples, mais si tu n’as que quelques jours à passer dans la capitale de la Campanie, tu préféreras peut-être ne pas les gâcher avec une sérieuse gueule de bois. Un soir, ça peut donc valoir la peine de tester l’expérience San Carlo. Tu verras, tu ne seras pas déçu. Rien que l’endroit mérite déjà d’être visité.

Construit en 1737, le San Carlo est le premier théâtre lyrique à avoir vu le jour en Europe, avant même les monstres que sont la Scala de Milan et la Fenice de Venise. Pas de bol, le monument a été entièrement ravagé par un incendie en 1816 avant d’être totalement reconstruit à l’identique en à peine six mois. Alors, le décor, c’est six étages qui plongent sur un intérieur en fer à cheval qui se termine par une immense scène. Tout est paré de stucs, de velours rouges, de rideaux et de boiseries dorées. Le théâtre comporte 160 loges et peut accueillir 1.386 personnes. Son acoustique parfaite permettait aux visiteurs situés dans les loges les plus éloignées de profiter du spectacle sans être lésé.

Le théâtre peut être visité la journée, tout comme son musée de 300 mètres carrés. Mais c’est en soirée que nous te conseillons de t’y rendre afin de goûter au plaisir de voir un opéra dans un théâtre bicentenaire. Les tarifs sont encore assez abordables, avec des places dont les prix commencent à 15 euros (et finissent à 800 euros). La programmation est on ne peut plus classique. Dans les opéras, tu pourras par exemple voir La Traviatta, La Walkyrie ou Madame Butterfly. Côté spectacles de danses, ce sera Le lac des cygnes ou encore Le songe d’une nuit d’été. Niveau musique, ce sera des orchestres traditionnels qui reprennent du Brahms, du Verdi ou du Mozart. Assister à ces représentations dans ce cadre majestueux te laissera assurément un souvenir magnifique.

Articles sponsorisés