Cette nuit, 42 migrants ont perdu la vie en mer Égée 

Cette nuit, 42 migrants ont perdu la vie en mer Égée 

Au moins 42 migrants se sont noyés cette nuit dans la mer Égée. Ils étaient répartis sur deux embarcations de fortune. L’une a frappé des rochers, l’autre a chaviré. Depuis janvier 2015, ces traversées clandestines ont coûté la vie à plus de 3.500 réfugiés.

Des hommes, des femmes et des enfants ont perdu la vie cette nuit en tentant de rejoindre l’Europe après avoir fui la guerre dans leur pays. Ils étaient répartis en deux frêles embarcations.

La première transportait 49 personnes. Huit personnes – dont une femme et six enfants – ont perdu la vie lorsqu’elle a percuté les rochers au large de l’île de Farmakonisi. Quelques heures plus tard, un voilier en bois a chaviré à quelques kilomètres au sud, près de la côte de la petite île grecque de Kalolimnos. Les autorités ont récupéré 34 corps dont onze enfants. 36 autres passagers ont tout de même pu être sauvés. Mais, il semblerait que le bateau transportait une centaine de réfugiés. Ce qui signifie que le nombre de morts et de survivants est susceptible d’augmenter.

Malheureusement, de pareilles tragédies ont lieu quasi quotidiennement. Les chiffres de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) sont alarmants. Durant l’année 2015, 3.772 migrants ont perdu la vie en tentant de traverser la mer Méditerranée.

Source : BBC News

Articles sponsorisés