Ça y est, la Ville de Bruxelles passe la seconde pour les voitures électriques

Ça y est, la Ville de Bruxelles passe la seconde pour les voitures électriques

Bruxelles est encore loin d’être une ville accueillante pour les voitures électriques. Le nombre de bornes de recharge disponibles dans la capitale est encore trop bas, estime le Collège de la Ville de Bruxelles. Conséquemment, celui-ci a décidé de faciliter la demande d’installation de ces prises géantes.

En ces heures où l’écologie est vue comme le nouveau mantra politique, la voiture électrique est vue comme la panacée aux problèmes de pollution. Pour cette raison, le Collège de la Ville de Bruxelles a décidé de donner une place plus grande à la voiture électrique dans la capitale. Dorénavant, il sera administrativement plus facile de poser une borne électrique dans l’espace public Bruxelles.

“Le passage aux véhicules électriques va trop lentement à Bruxelles et nous voulons changer cela”, écrit sur Facebook Els Ampe (Open Vld), l’Échevine des Travaux publics de Bruxelles. “La Ville tient ainsi à encourager un trafic sans gaz d’échappement, tout en contribuant au plan régional de placement de bornes de recharge. En adaptant l’espace public aux véhicules propres, nous prenons des mesures pour améliorer la qualité de l’air.”

Le parc de recharge actuel

En 2016, la Région avait annoncé qu’elle installerait 200 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques sur la voie publique. Deadline? 2020. Selon le site chargemap, qui répertorie les bornes disponibles partout en Europe, il n’y en a actuellement que 50 de disponibles dans Bruxelles même et 167 à Zaventem.

Et comment fait-on pour poser une borne? Il faut voir ça avec un fournisseur officiel d’électricité. En gros, il existe trois types de bornes: les privées, celles qui appartiennent à une entreprise et les “publiques” généralement payantes.

Les privés, ce sont les bornes que tu installes chez toi avec Sibelga ou Electrabel. Les entreprises qui disposent de bornes sont les entreprises de location de voitures comme ZenCar. Puis les bornes publiques, ce sont celles que l’on trouve dans les gros parking. Parfois, il faut payer, parfois il suffit d’avoir une carte Interparking ou un pass spécial.

Et les stations anciennes?

Et les stations de recharge traditionnelles, celles où l’on va abreuver nos bonnes vieilles essences et diesel en carburant, ne sont-elles pas équipées de bornes de recharges pour les voitures électriques? Pour le moment, c’est non pour la plupart. Très peu le font. Car, il semble jusqu’ici plus judicieux d’avoir son propre système de recharge.

Oui, en réalité, la recharge d’une e-bagnole est un processus assez lent. Pour une recharge rapide, il faut rester 50 minutes branché au secteur. Pour une recharge complète, soit l’équivalent d’un plein, il faut compter 3 à 6 heures. C’est la raison pour laquelle on voit plus de parking mettre des bornes à disposition des voitures électriques que des pompes à essence.

chargemap

Le temps de recharge selon Sibelga:

Sibelga

Articles sponsorisés