Left Right
scrollTop top

95% de la Grande barrière de corail blanchissent: c’est encore pire que ce qu’on avait imaginé


95% de la Grande barrière de corail blanchissent: c’est encore pire que ce qu’on avait imaginé

Le blanchiment des coraux de la Grande barrière de corail est encore plus avancé que ce qu’on pouvait imaginer. 95% des coraux de la partie nord sont endommagés. Et la situation ne semble pas aller en s’améliorant. 

Un relevé aérien du nord de la Grande barrière de corail montre que 95% des récifs sont sévèrement blanchis, ce qui est bien pire que ce qu’on avait prévu.

Les coraux obtiennent leurs couleurs grâce aux algues qui sont essentielles à la survie des récifs. À cause du changement climatique, l’eau se réchauffe et cela a un impact direct sur les algues et les coraux. Ils perdent leur belle couleur pour devenir blancs. Ce n’est pas irréversible: si l’eau se refroidit, les coraux pourront reprendre des couleurs, mais cela peut prendre des décennies. Et vu les conditions actuelles, la situation n’est pas prête de s’inverser. Si rien ne change, et tous les coraux finiront par mourir.

Moins d’1% du récif est sain

Les scientifiques sont inquiets. Et ils ont raison de l’être. Sur 520 coraux, seulement 4 ne représentent pas de preuve de blanchiment. Et si ça va mal sous l’eau, ça serait de la faute des hommes sur la terre. Et oui, selon la BBC, les hommes seraient responsables de cette situation étant donné que les océans absorbent 93% de l’augmentation de la chaleur sur la terre.

L’année dernière, l’Unesco n’a pas voulu placer le récif sur son patrimoine mondial en péril mais des groupes écologiques veulent voir cette décision réévaluée. La semaine dernière, l’Australie avait déjà donné le signal que la Grande barrière de corail ne se portait pas bien. La moitié de ses coraux aurait déjà été impactée par le réchauffement. Aujourd’hui, le signal donné est encore bien plus grave.

Source: ABC News, BBC

Ces articles pourraient aussi vous intéresser…