7 conseils pour éviter l’alcool au volant pendant les fêtes

Pixabay

Le premier jour de l’an reste le jour plus dangereux sur les routes. Presque 1 accident sur 3 est causé par un conducteur sous influence de l’alcool. Cela représente en moyenne 144 accidents sur une seule journée. Heureusement il y a des techniques pour empêcher que ça se produise cette année. Voici 7 conseils pour éviter l’alcool au volant pendant les fêtes de fin d’année.

Le maitre mot pour éviter l’alcool au volant, c’est l’organisation. Ce n’est pas à 4 heures du mat, quand il est l’heure de rentrer qu’il faut décider qui va te ramener. Pour des fêtes sereines et en toute sécurité, il faut s’organiser à l’avance. Et ça vaut aussi bien pour celui qui invite que pour celui qui est invité.

Si tu es invité

La règle n°1 est de choisir un Bob avant le début de la soirée. La meilleure technique pour être un bon Bob est de ne pas boire une seule goutte d’alcool. Ainsi, pas besoin de compter les verres et les heures pour éviter d’être au-dessus du seuil autorisé.

Encourage ton pote Bob. Ne pas boire pendant les fêtes de fin d’année, ce n’est pas facile. Il faut éviter le champagne à minuit, l’apéro alcoolisé et le vin pendant le repas. Du coup, ne viens pas narguer Bob avec ton verre d’alcool. Ce n’est vraiment pas cool.

Renseigne-toi sur les bus et les taxis disponibles pendant la nuit du réveillon. Si personne n’est en état de conduire, il vaut mieux avoir des alternatives à ta voiture. Ne pense pas que tu seras le seul à faire ça. Selon une étude de l’institut de sécurité routière Vias, 42 % des Bruxellois rentreront en transport en commun et 30 % en taxis. Ambiance garantie dans les trams, métros et bus de la STIB.

Si tu habites en Wallonie, tu peux aussi prendre les bus TEC. Mais tous les villages ne sont pas correctement desservis. Emporte alors avec toi de quoi dormir si tu fais la fête chez un ami. Un matelas gonflable, un sac de couchage, ta brosse à dents et tu es prêt pour passer une soirée sans te préoccuper de comment tu vas rentrer.

Si tu invites

Prévois des boissons sans alcool pour les personnes qui ne boiront pas ou peu. De l’eau et des boissons gazeuses, c’est très bien. Mais pense aussi à prendre un mousseux sans alcool. Parce que trinquer à la nouvelle année avec un verre d’eau, ça craint un peu. Tu en trouveras facilement dans une grande surface. Pour l’apéro, pourquoi ne pas proposer un mocktail, un cocktail mais sans alcool. C’est plus convivial et ça évite les tentations.

N’attends pas la fin de la soirée pour proposer à tes invités de dormir. Organise le retour quelques jours à l’avance. Tu sauras ainsi si tu dois préparer des lits pour ceux qui resteront dormir.

Confisque les clefs d’une personne qui a trop bu. Que tu sois le maître ou la maîtresse de maison ou un invité, interpose-toi entre une personne qui a trop bu et sa voiture. Selon l’étude de VIAS, 5% des personnes interrogées refusent d’intervenir et laissent une personne trop alcoolisée reprendre le volant. C’est totalement inadmissible.

Le remède miracle n’existe pas

L’étude réalisée par Vias montre que 1 Belge sur 5 croit encore en des remèdes miracles pour faire baisser le taux d’alcool dans le sang. Manger plus, boire un café ou beaucoup d’eau, prendre un bol d’air frais. Ces techniques ne marchent pas. Seul le temps peut faire baisser ton taux d’alcoolémie.

Pour rappel, le taux d’alcoolémie toléré en Belgique est de 0,5g/l de sang. En général, on dit que ça correspond à 2 verres par jour pour une femme et 3 pour un homme. N’oublie pas que la fatigue peut aussi ralentir tes réflexes sur la route. Le mieux pour rester maitre de ton volant est donc de ne pas boire et de rentrer avant d’être épuisé.

Articles sponsorisés