Left Right
scrollTop top

WhatsApp: comment va se passer la mise à jour de sa politique de confidentialité?


La nouvelle politique de confidentialité avait fait grand bruit, provoquant même l’exode d’utilisateurs vers des applications concurrentes comme Signal ou encore Telegram. Voulant stopper l’hémorragie, WhatsApp a finalement décidé de repousser de 3 mois la mise à jour obligatoire. Aujourd’hui, la messagerie de Facebook nous explique comment cela va se passer.

WhatsApp se devait de corriger le tir après l’énorme faute de communication de janvier dernier. La messagerie l’a même reconnu et a fait son mea culpa: ‘Nous savons qu’il y a eu de la confusion et de la désinformation à propos de cette mise à jour, et nous voulons aider tout le monde à comprendre nos principes et les faits. Nous avons réfléchi à ce que nous aurions pu faire différemment en rapport à cette situation. Nous souhaitons que chacun ait connaissance de notre historique de défense du chiffrement de bout en bout, et conscience de notre engagement envers la protection de la confidentialité et de la sécurité de nos utilisateurs.’

Sur son blog, WhatsApp met les points sur les i:

  • ‘Les messages personnels seront toujours chiffrés de bout en bout. Ainsi, WhatsApp ne peut ni les lire ni les écouter.’
  • La mise à jour sera toujours obligatoire pour continuer à utiliser WhatsApp, mais l’application affichera une bannière ‘dans les semaines à venir’ qui expliquera en détail ce que cette mise à jour signifie.
  • WhatsApp explique que cette mise à jour n’est qu’une étape pour mettre en contact des entreprises avec des utilisateurs. ‘Dont l’utilisation reste entièrement facultative.’
  • WhatsApp rappelle que sa messagerie est totalement gratuite et pourquoi nos informations seront partagées: ‘C’est aux entreprises que nous facturons l’offre d’un service client sur WhatsApp, pas aux personnes. Certaines fonctionnalités d’achat impliquent Facebook, afin que les entreprises puissent gérer leur inventaire à travers les applications. Nous affichons plus d’informations à ce sujet directement au sein de WhatsApp afin que les utilisateurs puissent choisir s’ils souhaitent engager la conversation avec une entreprise ou non.’

Tacle à la concurrence

  • Last but not least, la messagerie en profite pour tacler ses concurrents: ‘Nous nous sommes aperçus que certains de nos concurrents prétendaient ne pas pouvoir voir les messages de leurs utilisateurs ; si une application ne propose pas le chiffrement de bout en bout par défaut, cela signifie que vos messages sont visibles. D’autres applications affirment être supérieures parce qu’elles ont accès à encore moins d’informations que WhatsApp. Nous estimons que les personnes sont à la recherche d’applications à la fois fiables et sûres, même si cela nécessite que WhatsApp dispose de certaines données en quantité limitée.’

La nouvelle politique de confidentialité initialement prévue pour 8 février rentrera en application le 15 mai prochain. Pour rappel, cette mise à jour liera vos informations personnelles avec Facebook. Comme c’est déjà le cas avec Instagram par exemple. D’ici là, soyez attentif aux bannières que l’application affichera, et n’oubliez pas de les lire.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
    139.738.490
  • Number of
    deaths
    2.996.460
  • Belgium
  • Number of
    infections
    947.000
  • Number of
    deaths
    23.718