Tu te plains de la chaleur? Il y a près de 52 degrés aux États-Unis et les gens n’en peuvent plus

Tu te plains de la chaleur? Il y a près de 52 degrés aux États-Unis et les gens n’en peuvent plus

Si tu te plains de la chaleur de la Belgique, plusieurs États du sud-ouest des États-Unis sont en train de vivre bien pire que nous. Au Nevada, en Arizona et en Californie, les 50 degrés (à l’ombre) ont été largement atteints et même dépassés.

L’été a officiellement commencé aujourd’hui, mais c’est déjà la canicule depuis plusieurs jours. Si tu n’en peux plus des températures en Belgique, sache qu’il y a bien pire que nos (petits) 35 degrés. Le sud-ouest des États-Unis suffoque sous une vague de chaleur qu’ils n’ont plus connue depuis des années.

Plusieurs États sont touchés dont le Nevada, la Californie et l’Arizona particulièrement. À Phoenix (Arizona), les météorologues ont déclaré mardi soir qu’il faisait plus de 119 degrés Fahrenheit (48,3 degrés). Mardi pendant la journée, 50 degrés ont même été enregistrés par endroit. Des températures que la ville n’avait connues que trois fois depuis le début des enregistrements en 1896, selon les météorologues cités par le Guardian. La dernière fois que Phoenix avait atteint 120F, c’était il y a 22 ans.

Près de 52 degrés en Californie

Pire encore, dans la Death Valley (ou Vallée de la Mort), en Californie, les températures ont atteint 125F (près de 51,7 degrés Celsius). La municipalité Palm Springs sue sous des 121F (49,4 degrés), ce qui est tout de même un degré en moins par rapport au même jour l’année dernière. Et sur le Strip de Las Vegas (le boulevard principal où sont concentrés de nombreux hôtels-casinos), il y a 112F (soit 44,4 degrés).

Les conséquences se font ressentir sur le transport, où de nombreux vols doivent être annulés. Une quarantaine d’avions restent au sol, d’autres décollent mais pas complètement remplis. Un porte-parole d’American Airlines, Ross Feinstein, a d’ailleurs déclaré au Guardian que la compagnie est en train de limiter les ventes de billets pour certains vols afin de réduire le poids des avions et de rendre plus sûr leur décollage. Le réseau électrique est également sous tension et la vie est très dure pour les sans-abris et travailleurs, surtout ceux qui bossent à l’extérieur. Petit tour en images de la situation sur place.

La situation à 18h48 à certains endroits à Phoenix: 50 degrés

Getty images

Les gens se protègent avec des parapluies

Getty images

Des volontaires vendent des boissons fraîches aux automobilistes dans les bouchons

Getty images

Les ouvriers du bâtiment n’en peuvent plus

Getty images

Ils ont des jerricanes d’eau

Getty images

Et utilisent les tuyaux d’eau pour se rafraîchir

Getty images

D’autres ont trouvé la combine: les parcs aquatiques de la ville: ici au Wet’N’Wild de Phoenix le 20 juin

Getty images

Ou se faire un petit hockey sur glace au Las Vegas Ice Center

C’est dur aussi pour les chiens

Ils doivent être hydratés et refroidis régulièrement

Pour les chats aussi

Et la météo ne prévoit pas d’accalmie pour l’instant…

Articles sponsorisés