Trump a des millions à offrir mais aucun artiste ne veut jouer à son investiture, pas même Kanye West

Trump a des millions à offrir mais aucun artiste ne veut jouer à son investiture, pas même Kanye West

L’équipe de campagne du futur président des États-Unis cherche désespérément des stars mondiales pour donner un concert à son investiture. L’équipe est prête à dépenser des millions de dollars pour faire venir des artistes. Mais personne n’est intéressé. Pas même Kanye West.

West a débarqué soudainement hier midi à la tour Trump à New York. Le rappeur, qui s’est fait une teinture blonde, avait rendez-vous avec Le Donald. Cette rencontre a duré moins d’un quart d’heure.

Après le rendez-vous, les deux hommes ont posé pour la presse. De quoi ont-ils parlé? Ils n’ont rien dévoilé aux médias.

Mais West a lâché quelques tweets dans lesquels il dit avoir évoqué des “questions multiculturelles” avec Donald Trump. “Je voulais rencontrer Trump aujourd’hui pour discuter de questions multiculturelles”, a expliqué l’auteur de Life of Pablo. “Ces questions comprenaient l’intimidation, le soutien aux enseignants, la modernisation des programmes d’études et la violence à Chicago.”

“Je pense qu’il est important d’avoir une ligne de communication directe avec notre futur président si nous voulons réellement le changement”, a-t-il ajouté. Puis, il a simplement tweeté #2024, laissant entendre qu’il se verrait bien au Bureau ovale de la Maison Blanche dans quelques années.

“La vie”

Trump a déclaré que lui et West avaient un peu causé de la vie. Selon le futur président US, les deux mecs sont des amis de longue date.

West, à l’opposé de nombreux zicos, n’est pas spécialement opposé à Trump. Durant un concert le mois passé, il a expliqué qu’il n’avait pas voté mais que si ça avait été le cas, il aurait donné sa voix à Trump. D’ailleurs, un faux Trump apparaît dans le clip controversé Famous.

Bon… West a aussi récemment pris une pause pour des raisons psychiatriques dans un asile de Los Angeles.

Personne ne veut

Selon les médias américains, l’équipe de Donald Trump a trop du mal à inviter des artistes pour la cérémonie d’investiture du 20 janvier. Même s’ils ont plein de tunes à offrir aux artistes.

C’est quelque chose de totalement nouveau. Normalement, les artistes sont à peine défrayés pour cette performance. Même des stars comme Beyoncé, qui a chanté pour la réélection d’Obama en 2013, ou Aretha Franklin (2009) n’ont reçu qu’un tout petit remboursement pour les frais de voyage et de production.

Mais la team Trump est prête à offrir des millions de dollars à ceux qui veulent bien jouer pour eux.

John Legend a expliqué à la BBC qu’il n’était pas surpris par le manque d’enthousiasme des artistes. “Les personnes créatives rejettent souvent l’hypocrisie et la haine.” Durant l’élection, de nombreux artistes ont exprimé leur soutien à Hillary Clinton. Ce serait bizarre qu’ils chantent maintenant pour Trump.

Jusqu’à maintenant, seuls Kid Rock, Billy Ray Cyrus, Ted Nugent, Lee Greenwood et Garth Brooks ont manifesté leur intérêt. Mais l’équipe de Trump veut “des artistes comme Justin Timberlake ou Bruno Mars.”

La team Trump avait déjà savoir que faire venir Elton John leur aurait bien plu, mais l’équipe du chanteur s’y est directement opposé: “Il ne jouera PAS!”

Articles sponsorisés