Theo Francken (N-VA) a reçu une enveloppe avec de la poudre blanche et une balle à son cabinet, mais l’alerte a été levée

Theo Francken (N-VA) a reçu une enveloppe avec de la poudre blanche et une balle à son cabinet, mais l’alerte a été levée

La police était sur le qui-vive à l’intérieur et autour du cabinet de Theo Francken (N-VA), suite à une enveloppe suspecte reçue par le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration ce jeudi après-midi. Le papier contenait de la poudre blanche et une balle à l’intérieur. Les forces de l’ordre ne voulaient prendre aucun risque et avaient barricadé son cabinet, situé rue Lambermont à Bruxelles. Mais l’alerte à l’anthrax s’est révélée être fausse et a donc désormais été levée.

Ce jeudi après-midi, Theo Francken (N-VA) a reçu un courrier surprise à son cabinet, rue Lambermont à Bruxelles. L’enveloppe en question contenait une poudre blanche suspecte, une balle et une carte avec ce message troublant: “Participation intime”. L’enveloppe aurait été envoyée de Gand, confirme le parquet.

Le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration n’a été à aucun moment en contact avec la lettre. Ce sont deux employés de son cabinet qui l’ont réceptionnée.

Mais les forces de l’ordre n’ont voulu prendre aucun risque: la police est descendue en masse sur place et a établi un périmètre de sécurité tout autour du bâtiment. Les pompiers et la protection civile sont également venus en renfort.

Charles Michel évacué

Par précaution, la résidence officielle du Premier ministre Charles Michel (MR), située juste en face du cabinet de Francken, a été entièrement évacuée.

De son côté, Theo Francken avait reçu la consigne de rester enfermé pendant plusieurs heures à l’intérieur de son cabinet, mais il a rapidement donné de bonnes nouvelles sur les réseaux sociaux.

La rue du Lambermont est toujours fermée à la circulation et le trafic est compliqué rue de la Loi. Le mieux est donc d’éviter la zone en voiture, si possible.

Articles sponsorisés