Left Right
scrollTop top

‘Signal ne signera pas la fin de WhatsApp’


© Isopix

L’application Signal a connu un boom des téléchargements fin de la semaine dernière. La raison : WhatsApp va demander à ses utilisateurs de partager leurs données avec Facebook. Toutefois, la messagerie nouvellement promue est encore loin de remplacer WhatsApp. Explications.

WhatsApp et Signal sont deux messageries différentes, qui n’ont pas les mêmes fonctionnalités et qui ne sont pas utilisées de la même manière, selon Brian Acton. Cet homme est le co-fondateur des deux applications.

En 2009, il a aidé à la création de WhatsApp avec son ami Jan Koum. Ils vendront l’application 5 ans plus tard à Facebook. Mais l’utilisation des données des utilisateurs par Facebook n’a pas plu à Acton. Et en 2017, il fonde alors Signal et se promet de ne jamais partager ni revendre les données de ses utilisateurs.

Selon lui, les gens ne vont pas tous quitter WhatsApp pour aller sur Signal. Acton prédit que l’utilisation va simplement varier en fonction des personnes à qui les utilisateurs parlent. Si ce sont des amis ou de la famille, ils utiliseront Signal. Mais si ce sont des personnes moins proches, ils discuteront via WhatsApp, qui compte beaucoup plus d’utilisateurs.

Fonctionnalité

Selon Brian Acton, les fonctionnalités ne sont pas non plus les mêmes. ‘Je n’ai aucun désir de faire tout ce que fait WhatsApp’, a-t-il déclaré à BusinessInsider. Toutefois, il n’a pas précisé quelles sont les fonctionnalités qui sont disponibles sur WhatsApp et qui ne le sont pas sur Signal. Pour une utilisation basique, les deux applications se ressemblent fortement.

La principale différence est l’utilisation des données des utilisateurs. WhatsApp a annoncé le 6 janvier que ses utilisateurs devront bientôt accepter de partager leurs données avec Facebook. Cela va des numéros de téléphone de leurs contacts à leur localisation. Selon la firme, ces données ne seront pas partagées à des fins publicitaires. Les personnes vivant dans l’Union européenne ou au Royaume-Uni sont en effet protégées par le RGPD.

Mais l’annonce a toutefois fait réagir de nombreux utilisateurs. Et après le tweet d’Elon Musk ‘Use Signal’, l’application s’est placée dans le top des téléchargements sur iOS et Android.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
  • Number of
    deaths
  • Belgium
  • Number of
    infections
    678.839
  • Number of
    deaths
    20.435