Sentir, entendre, ressentir: tous les atouts de la DualSense, la manette de la PS5

Sony

La communication de Sony autour de la PS5 s’intensifie. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, la firme japonaise ne se concentre pas sur la console en elle-même mais bien sur la manette qui s’annonce révolutionnaire. Voici tout ce que l’on sait sur cette fameuse DualSense.

Il n’y a pas de console sans manette. Sony l’a bien compris et met le paquet pour faire monter la hype autour de sa nouvelle manette sans fil qui accompagnera la PS5: la DualSense. En effet, pour accompagner la première vidéo publicitaire de la PS5, Sony a donné la parole à des développeurs chargés de venter les mérites de cette manette qui veut changer notre manière d’appréhender les jeux vidéo.

Deux atouts

Les principaux atouts vantés par Sony sont les gâchettes adaptatives et le retour haptique. Qu’est-ce que c’est concrètement? Le retour haptique permet en fait de reproduire les sensations du toucher grâce aux vibrations. Dans le cas du jeu vidéo, cela permettra évidemment de renforcer l’immersion, de se sentir véritablement à la place du personnage que l’on contrôle.

Les gâchettes adaptatives – comme le dit leur nom – s’adapteront au jeu. Par exemple si ton arme s’enraye, la gâchette pour tirer se bloquera pour bien te faire comprendre que quelque chose cloche. En gros, les développeurs pourront calibrer la résistance des gâchettes en fonction des situations “in game”.

Tant de promesses

Ceux qui parlent le mieux de ces atouts sont, bien entendu, les développeurs. Nicolas Doucet, directeur de Japan Studio derrière Astro’s PlayRoom nous donne un petit aperçu de ce que le retour haptique donnera en jeu: “On peut ressentir les pas d’Astro en train de courir sur du plastique, du métal ou du sable, ou encore lorsqu’il saute dans l’eau.” Selon Doucet, une fois que l’on aura expérimenté cette fonctionnalité, on ne pourra tout simplement plus s’en passer.

Mais prenons un jeu que tout le monde attend: Marvel’s Spider-Man. Imagine incarner l’homme araignée et ressentir toutes ses sensations lorsqu’il grimpe sur les immeubles et se balade au bout de ses fils. Selon Brian Horton, le directeur créatif du jeu, le retour haptique permettra de ressentir “des sensations inédites” comme  “sentir de quel côté viennent les attaques (car) le retour haptique émane de la direction correspondante sur la manette”.

En gros, cette DualSense n’aura plus rien avoir avec la DualShock 4 de la PS4. “Il ne s’agit plus d’une vibration ponctuelle ou constante, mais bel et bien de retours d’informations ajustés méticuleusement tout au long du jeu” explique Kenji Kimura, le directeur de Ghostwire: Tokyo. Autre utilisation de ces nouvelles vibrations: “savoir si l’attaque a fait mouche ou si votre parade au timing parfait a été un succès, et vous pouvez ainsi réagir plus vite et de manière plus décisive.”

Les jeux de tir dans une nouvelle dimension

De la même manière, les gâchettes adaptatives vont vraiment changer notre manière de jouer aux jeux de tirs comme les FPS par exemple. On ressentira mieux le recul des armes, on sentira qu’une arme est enrayée avant de même de voir l’animation à l’écran et on saura qu’il faudra recharger sans même regarder sa télé, rien qu’au toucher.

Mais ces nouvelles gâchettes ne servent pas uniquement pour les jeux de tir. Un jeu très attendu comme Gran Turismo profitera lui aussi de cette nouvelle fonctionnalité: “Je crois que l’utilisation la plus efficace des gâchettes adaptatives est la reproduction du système ABS lors du freinage”, souligne Kazunori Yamauchi, président de Polyphony Digital. “Un ABS normal relâche la pression sur les freins de façon intermittente tandis que le conducteur exerce une pression sur la pédale. Les gâchettes adaptatives retranscrivent la sensation des pédales, permettant au joueur de ressentir précisément et d’appréhender le lien entre la puissance de freinage désirée et l’adhérence des pneus.

En conclusion, avec cette DualSense, Sony semble proposer quelque chose de complètement nouveau par rapport à son principal concurrent: Microsoft et sa Xbox Series X. En effet, Microsoft n’apportera pas beaucoup de nouveauté à sa manette qui s’appuie sur celle proposée avec la Xbox One. Cette dernière est considérée comme la meilleure manette sur le marché. La différence, c’est que Sony considère sa DualSense comme un vecteur de sensations et non plus comme une simple manette. Il ne reste plus qu’à découvrir tout ça en jeu…

Articles sponsorisés