Reconfinement jusque février pour Disneyland Paris en espérant un miracle de Noël

ISOPIX

Nouveau coup dur pour Disneyland Paris: le parc se voit contraint de refermer ses potes seulement 4 mois après sa réouverture. Seulement, le confinement de Mickey est toute sa bande s’annonce plus long que prévu: les portes du parc seront fermées jusque février. Mais Disney espère tout de même organiser une ouverture exceptionnelle à Noël.

Les deux parcs de Seine-et-Marne avaient pris de l’avance sur le président français Emmanuel Macron, puisque la fermeture du site a été annoncée jeudi après-midi. Toutefois, le parc avait bien dû sentir le reconfinement approcher. Les Français sont désormais tous confinés chez eux. Plus personne n’a le droit de quitter le périmètre d’un kilomètre autour de son domicile jusqu’au 1er décembre, sauf pour aller au travail ou aller à l’école. Autant dire que plus personne n’a le droit d’aller à Disneyland.

Cependant, la France n’a pas fermé ses frontières et le parc aurait pu encore un peu profiter des touristes étrangers. Les Européens représentent, en temps normal, près d’un quart des touristes du parc. 2020 est toutefois une année particulière. Les parcs avaient dû restreindre le nombre maximal de visiteurs. Maximum 25.000 personnes par jour, alors qu’il y en avait 40.000 avant la pandémie. Quatre mois après la réouverture, ‘on commençait à retrouver une affluence correcte durant ces vacances scolaires et Halloween devait en être le point d’orgue’, explique un employé au Parisien.

Noël

Disneyland Paris espère toutefois pouvoir rouvrir pour les fêtes de fin d’année, qui est l’une des périodes les plus chargées et les plus fastes pour le site. Les réservations sont donc toujours possibles entre le 19 décembre et le 3 janvier. Mais cette réouverture dépendra de la situation sanitaire du pays et surtout des décisions du gouvernement français. Actuellement, la fin du confinement est annoncée au 1er décembre. Mais si on se souvient bien de la première vague, les restrictions avaient été prolongées à plusieurs reprises et avaient finalement duré près de deux mois.

Après la période des fêtes, les parcs ont déjà décidé de fermer jusqu’au 12 février inclus. Il s’agit généralement d’une période d’accalmie au niveau de la fréquentation.

Les employés français de Disneyland ont pour l’instant la chance de profiter du chômage partiel, ‘mais pour combien de temps?’, se demandent-ils. Aux États-Unis, ce sont près de 30.000 personnes qui ont déjà été licenciées à cause de la crise.

Articles sponsorisés