Netflix cède et retire la scène de suicide de “13 Reasons Why”

Netflix

À deux reprises ces derniers mois, Netflix a été l’objet d’études de la part de chercheurs américains. Et à deux reprises, ces derniers ont trouvé une corrélation entre la série et une augmentation de suicides chez les adolescents américains.

À deux reprises également, Netflix avait nié en bloc ces études, en avançant d’autres ou en rétorquant que la série, au contraire, aidait les jeunes adolescents américains, comme un porte-parole l’avait pointé: “L’émission aborde la réalité inconfortable de la vie de nombreux jeunes d’aujourd’hui et nous avons entendu de leur bouche et de celle d’experts médicaux que cela a donné aux téléspectateurs le courage d’en parler et de demander de l’aide.”

Netflix cède face aux études

Pourtant, Netflix a décidé de céder face à ces études et, comme ils l’ont annoncé ce mardi sur Twitter, ils vont retirer la scène où Hannah Baker se suicide durant la saison 1.

“Nous avons entendu de la part de plusieurs personnes jeunes que 13 Reasons Why les encourageait à avoir des discussions difficiles à propos de la dépression, du suicide et de chercher de l’aide”, commence ainsi le communiqué de Netflix. Il se poursuit en notant que l’entreprise est consciente des débats autour du show, et qu’avec l’avis d’experts médicaux, et alors que la saison 3 s’apprête à sortir cet été, ils travaillaient à retirer la fameuse scène très graphique durant laquelle Hannah se tranche les veines.

Une décision “en retard”

Dans les réponses au tweet, certains se plaignent d’une réaction “en retard”, d’autres demandent à ce que le show soit annulé ou que certaines scènes, comme la scène de viol, soient elles aussi retirées.

On pourrait dire que 13 Reasons Why est une série problématique. Mais ce n’est en réalité pas tellement le contenu du show. Certes, il est violent, mais pas plus qu’Irréversible, Intouchable, la série American Horror Story, ou même Virgin Suicides si on doit partir sur le même thème.

Le soucis avec 13RW, c’est à la fois le ton à la Riverdale que la série prend, avec des airs de teen movie, tout en présentant le suicide comme une vengeance réussie, mais aussi son public cible. Quelque part, si cette série a permis d’ouvrir des discussion à propos de la dépression et du suicide auprès d’adolescents, on peut se demander s’il ne l’a pas banalisé, ou rendu accessible.

Quoi qu’il en soit, Netflix a enfin décidé de réagir face à cette histoire, plutôt que de nier les faits. Reste à savoir si la scène était la seule à blâmer, ou la série tout entière qui aura à se remettre en question face au mécontentement des spectateurs.

Si vous avez des questions au sujet du suicide, vous pouvez communiquer avec la ligne d’information sur le suicide de façon anonyme au numéro sans frais 0800 32 123 ou sur https://www.preventionsuicide.be/fr

Articles sponsorisés