Mieux vaut tard que jamais: Amazon veut donner une seconde vie aux articles invendus

EPA

C’est le revers de la médaille du succès démesuré d’Amazon: le gaspillage d’articles invendus. Face aux nombreuses critiques, l’entreprise de Jeff Bezos a enfin décidé de réagir.

Il y a quelques mois, un reportage mettait en lumière les pratiques d’Amazon vis à vis des articles invendus. L’enquête montrait que l’entreprise jetait purement et simplement des tonnes et des tonnes de produits neufs et invendus chaque année. La multinationale a évidemment essuyé les critiques mais a enfin décidé de réagir.

Elle a donc créé un nouveau programme baptisé FBA (pour Fulfillment by Amazon) Donations. Le principe est simple et aurait pu être imaginé il y a des années: permettre aux revendeurs de donner facilement des articles invendus à des associations, plutôt que de les détruire ou de les jeter. Le système sera effectif dès le mois de septembre aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Projet associatif

Par ailleurs, Amazon annonce collaborer avec des partenaires caritatifs pour que tout se passe en correctement. Outre-Atlantique, Amazon collaborera avec avec Good360, une boite qui se charge de s’approvisionner en produits nécessaires et les distribuer aux personnes dans le besoin. Au Royaume-Uni, ce sera avec Newlife, Salvation Army ou Barnardo’s.

“Nous savons que mettre des produits entre les mains de ceux qui en ont besoin transforme des vies et renforce les communautés locales” , a déclaré Alice Shobe, directrice d’Amazon Community. “Nous sommes ravis d’étendre ce programme aux vendeurs qui utilisent nos services d’exécution.” Oui, c’est une bonne initiative qui arrive malgré très tard alors que la question climatique est plus que jamais à l’actualité.

Articles sponsorisés