Les vidéos de surveillance ont parlé: les braqueurs ont mis à peine 30 minutes pour dépouiller Kim Kardashian

Les vidéos de surveillance ont parlé: les braqueurs ont mis à peine 30 minutes pour dépouiller Kim Kardashian

36 minutes: c’est le temps qu’ont pris six braqueurs pour dépouiller Kim Kardashian de près de 10 millions de dollars de bijoux il y a deux semaines à Paris. Grâce à l’étude des vidéos surveillances qui a filtré dans la presse française, on connaît un peu plus de détails sur le mode opératoire de ces types, dont une partie s’est quand même barrée tranquillement à vélo…

Si Kanye West veut savoir comment sa femme Kim Kardashian a pu être braquée par six types dans un somptueux particulier de Paris, il devrait lire M6 Info. Le média français délivre quelques infos que la police a pu extraire de l’analyse de plusieurs vidéos de surveillance de la nuit du 2 au 3 dernier, quand la star américaine a été dépouillée.

Un groupe à pied, l’autre en vélo

Un premier groupe de trois personnes a débarqué à 2h19 en deux roues. Ils ont été rejoints par trois hommes personnes à pied, dont certains portaient des cagoules. Tout ce joli petit monde s’est ensuite fait passer pour des flics pour entrer avant de menacer le veilleur de nuit de l’hôtel à 2h33. Ils se font alors emmener à l’appartement particulier de Kim K grâce à une arme de poing.

Dans la chambre, ils vont choper pour près de 10 millions de dollars de bijoux, avant de quitter les lieux en trois groupes. Un premier groupe de trois part à pied à allure soutenue mais sans courir, histoire de ne pas attirer l’attention. Deux autres mecs partent ensuite… en vélo, plutôt rapidement. Le dernier braqueur part lui aussi en vélo, avec un sac accroché au guidon.

Les images sont trop floues…

C’est dans ce sac que les bijoux de la star devaient être. C’est aussi de ce sac qu’a dû tomber le bijou perdu par les braqueurs durant leur fuite et retrouvé par la police. Durée totale de la scène? 36 minutes, puisque les braqueurs sont partis à 3h09 du matin, laissant Kim K dans sa chambre sans l’avoir blessée.

Tout ça c’est bien joli, mais la police a encore du boulot: les images seraient floues et ne permettraient pas l’identification des braqueurs. Oups.

Source: M6 Info

Articles sponsorisés