Les étudiants chinois dans la tourmente: Wikipédia est entièrement censuré en Chine

Les étudiants chinois dans la tourmente: Wikipédia est entièrement censuré en Chine

Mais comment vont faire les étudiants chinois pour préparer leur prochain exposé? C’est que, depuis le mois d’avril et dans le secret le plus total, la Chine a complètement censuré l’encyclopédie collaborative en ligne Wikipédia. C’est tout un puit de savoir et de connaissance qui s’assèche pour les citoyens chinois. 

Depuis le mois d’avril dernier, l’encyclopédie collaborative en ligne Wikipédia est inaccessible pour tous les citoyens chinois sans exception, à moins de passer par un VPN bien sûr. Cela fait donc un petit temps que l’encyclopédie est bloquée mais Pékin s’est débrouillé pour que tout se fasse sans un bruit. Il faut dire que le pouvoir chinois est plutôt balèze quand il s’agit de censure. Les sites et plateformes censurés par le parti communiste se comptent en effet par milliers. On parle de géants du web comme Facebook, Youtube, Twitter, Twitch etc.

En fait, le gouvernement chinois y est allé progressivement. D’abord, il a supprimé toutes les pages chinoises et anglaises de Wikipédia. Et progressivement, il a bloqué toutes les versions possibles et imaginables de la plateforme.

Ce qui est fou, c’est qu’à aucun moment la fondation Wikimedia n’a reçu d’avis annonçant cette censure: “Fin avril, la fondation Wikimedia a déterminé que Wikipédia n’était plus accessible en Chine. Après une analyse approfondie de nos rapports de trafic interne, nous pouvons confirmer que Wikipédia est actuellement bloquée pour toutes les versions linguistiques” explique l’organisation au micro de la BBC.

Mais pourquoi?

Évidemment, la première question qui vient à l’esprit est: “pourquoi censurer Wikipédia et pourquoi maintenant?” En fait, le timing coïncide étrangement à l’anniversaire d’un évènement capital dans l’histoire contemporaine de la Chine: les manifestations de la place Tian’anmen qui réclamaient des changements politiques profonds comme la fin du parti unique, par exemple. Ces protestations se sont tenues du 15 avril au 4 juin 1989 et avaient été marquées par une énorme répression policière. Le bilan humain est à l’heure actuelle toujours inconnu précisément mais on parlerait de plusieurs milliers de morts et autant de blessés.

Il semblerait donc que pour les 30 ans de ces terribles évènements, le pouvoir chinois ait décidé de bloquer toute information les concernant. Tu nous diras qu’ils auraient pu seulement bloquer quelques pages bien précises mais avec l’avènement des connexions sécurisées, cela n’est pas aussi simple. Quoi qu’il en soit, Wikipédia rejoint une très longue liste de sites bannis de l’Empire du Milieu qui continuera sans doute de s’allonger au fil des années.

Articles sponsorisés