“Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire”: ça fait longtemps que nous n’avions pas ri autant devant une série

“Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire”: ça fait longtemps que nous n’avions pas ri autant devant une série

Contrairement à beaucoup d’autres personnes, nous avions aimé le film “Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire” qui est sorti en 2004. Ce film a donné vie aux treize livres pour enfants du même nom. Jim Carrey s’est transformé en comte Olaf et c’était plutôt réussi. C’est donc avec des sentiments partagés que nous avons regardé la série Netflix qui vient de sortir. Car si l’histoire reste la même, alors nous avons tout vu. Mais si elle est différente, sera-t-elle meilleure?

À notre grand soulagement, nous pouvons dire que c’était bien, même très bien. Cela commence avec le générique. La chanson nous dit “d’éteindre nos télés” car tout est effrayant et les gens qui sont sains d’esprit ne veulent pas voir ça. Le fait que nous continuions à regarder en dit beaucoup sur nous.

Délicieusement absurde

INetflix a choisi une perspective narrative audacieuse pour cette série car c’est Lemony Snicket lui-même (incarné par Patrick Warburton) qui nous conduit à travers l’histoire, tout comme dans les livres.

Il a une présence visible et il se déplace entre les images – les personnages ne le voient pas – et il explique d’un ton sec et sérieux les mots et les expressions difficiles, tout comme dans les livres. Et il faut avouer que c’est hilarant!

Cette présence de Lemony Snicke donne quelque chose d’absurde et c’est précisément ce qui fait que la série excelle.

On pense aussi au grand sourire de Mr. Poe quand il annonce aux enfants qu’il ne reste rien de leur maison. Ou à sa femme, Eleanora, qui leur dit qu’ils devraient s’estimer heureux qu’ils fassent la première page des journaux. Ou quand elle leur explique que “Notre maison est votre maison” et puis qu’elle ajoute “ne touchez à rien”.

Les enfants évoluent dans un environnement qui semble être plein de pain d’épice avec un juge qui fait ses courses en robe et avec sa perruque. Après 20 minutes, le compte Olaf, alias Neil Patrick Harris, n’est toujours pas apparu.

Une invitation à surjouer

Pour que “Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire” soit réussi, il fallait que le rôle du comte Olaf soit excellent. Que ce soit le méchant parfait. C’est un rôle qui invite facilement à surjouer et c’est nécessaire. Mais la frontière entre beaucoup et trop est mince.

Quand nous avons appris que Neil Patrick Harris allait prendre ce rôle, nous avons pensé qu’il pourrait le rendre complètement différent. Harris est, jusque maintenant, le seul qui a su être drôle comme maître de cérémonie des Oscars.

netflix

Harris est brillant en comte Olaf, un acteur qui a raté sa carrière, qui a une haute estime de lui-même et qui déteste les spaghettis. Il veut manger du rosbif tous les jours et appelle les trois enfants, les orphelins.

Dans le premier épisode, Patrick Neil Harris montre qu’il peut vraiment exagérer et qu’il va le faire. Le point culminant de “Tout commence mal: partie un” est en fait la chanson qu’il chante avec son groupe de théâtre, dans lequel se trouvent ses complices. Dans le deuxième épisode, notre scène préférée est celle où la secrétaire, Jacqueline, essaie de passer un coup de téléphone avec un arbre sur son dos…

Nous sommes maintenant à la moitié de la série, et nous avons fait connaissance avec le docteur. Montgomery Montgomery qui se promène avec son iguane et sa tortue.

Ce sont ce genre de moments qui font que la série Netflix est plus réussie que le film. Les réalisateurs ont décidé de rester proche des livres, mis à part quelques blagues qui ont été ajoutées.

Les huit épisodes concernent les quatre premiers livres, ce qui veut dire qu’il reste encore neuf livres. Daniel Handler, mieux connu sous le nom de Lemony Snicke, a confirmé à Entertainment Weekly qu’ils travaillaient sur la deuxième saison: “Je me trouve déjà dans la saison deux. Je travaille dans ma salle-à-manger avec une équipe d’écrivains et nous espérons faire rapidement une troisième saison. Les acteurs de l’âge de Malina et Louis grandissent vite et changent, donc nous voulons le faire le plus vite possible. La deuxième saison comprendra dix épisodes (cinq livres) jusqu’à la “Fête Féroce” et la troisième saison clôturera.”

On a hâte de voir la suite!

Articles sponsorisés