Le roi Philippe est en pétard contre Burger King: la marque ne peut pas utiliser son image dans sa campagne “Who is the king?”

Le roi Philippe est en pétard contre Burger King: la marque ne peut pas utiliser son image dans sa campagne “Who is the king?”

L’ambiance est tendue entre le Palais royal et Burger King. Pour sa première ouverture en Belgique, la chaîne de fast-food a lancé une campagne dans laquelle tu peux élire le vrai roi: King Philippe ou Burger King? Bien évidemment, la monarchie est en pétard et demande la suspension de la campagne.

“Êtes-vous sûr de vouloir élire le roi Philippe? Ce n’est pas lui qui vous fera cuire des frites”. Voilà la phrase que tu peux lire si tu choisis d’élire King Philippe, plutôt que Burger King, dans la nouvelle campagne de la chaîne de fast-food “Who is the king?”. C’est un bon moyen pour elle d’annoncer l’ouverture de son premier restaurant en Belgique (fin juin à Anvers), tout en faisant un petit clin d’oeil à la monarchie belge.

Le souci, c’est que le roi Philippe a très mal pris ce message, et en a plus que raz-le-bol que l’image de la famille royale soit utilisée dans des campagnes publicitaires. En 2012, la tête du roi Albert II figurait sur une pub du site de rencontres extra-conjugales Ashley Madison. Quatre ans plus tard, c’est la silhouette de la reine Mathilde qui était utilisée par les pilules amincissantes Pure Cambogia, dans une publicité mensongère qui la montrait sous son meilleur jour puis enceinte de huit mois. Cela a soulevé une vive polémique et a été condamné par la loi.

“Nous désapprouvons”

La loi stipule ainsi que si une marque veut utiliser l’image d’une personne, elle doit obtenir préalablement son consentement. Cela vaut pour n’importe qui, y compris le roi et la reine belges. Ce que Burger King n’a de toute évidence pas fait. Du coup, le Palais Royal a réagi en pétard et exige que Burger King change sa campagne. Bien que ce ne soit pas une photo mais un dessin du roi, c’est tout de même une violation de la loi.

“Dans ce cas précis, aucune demande ne nous a été adressée. Comme c’est une utilisation à des fins commerciales, nous n’aurions pas donné notre autorisation”, a réagi auprès de l’AFP Pierre-Emmanuel de Bauw, le porte-parole du Palais Royal. “Nous désapprouvons cette manière de procéder”, a-t-il précisé en ajoutant qu’il avait pris contact avec Burger King.

Pour l’instant, le site affiche toujours sous l’image du roi. Reste donc à voir quel roi vaincra…

Burger King
Burger King
Burger King

Articles sponsorisés