Le Pérou réouvre enfin le Machu Picchu pour…un seul touriste

Le célèbre et magnifique site archéologique du Machu Picchu a réouvert ses portes après 7 mois de fermeture. Cela dit, le site ne s’est ouvert que pour un seul touriste: Jesse Katayama, un Japonais qui était bloqué au Pérou depuis 7 mois à cause du coronavirus. Pour rappel, le pays avait fermé ses frontières en mars dernier.

Imagine: tu pars au Pérou quelques jours pour visiter un des sites archéologiques les plus prisés du monde à savoir le Machu Picchu. Mais une fois sur place, tout s’emballe à cause du Covid-19 et tu te retrouves bloqué dans ce pays d’Amérique du Sud sans avoir pu voir ne serait-ce qu’une pierre du Machu Picchu, lui aussi fermé à cause de la pandémie.

Bloqué depuis mars

C’est exactement ce qui est arrivé au Japonais Jesse Katayama. Il est en effet parti début 2020 au Pérou pour visiter le Machu Picchu, il avait déjà son billet et se voyait déjà dans les Andes à plus de 2.300 mètres d’altitude. Mais le coronavirus en a décidé autrement et il s’est retrouvé bloqué au Pérou sans pouvoir aller visiter le site.

Sept mois plus tard, Katayama va enfin pouvoir rentrer chez lui. En préparant son retour, il est allé rendre une petite visite au ministère péruvien de la Culture pour demander si il pouvait tout de même aller visiter le Machu Picchu après 7 mois d’attente.

Visite privilégiée

Il ne s’attendait sûrement pas à cette réponse mais le ministère a accepté sa requête. Le site du Machu Picchu a donc ouvert ses portes pour la toute première en 7 mois pour un seul touriste, Jesse Katayama, accompagné par le directeur du site.

Réouverture en novembre

Le ministre péruvien de la Culture, Alejandro Neyra, a donné une conférence de presse (virtuelle) à ce sujet. Le site archéologique va bel et bien réouvrir complètement pour tous les touristes.

Le site archéologique rouvrira durant le mois de novembre bien qu’on ne connaisse pas encore la date exacte. Cela dit, Neyra a précisé que le site n’ouvrirait pas à pleine capacité. 30% des 675 touristes par jour seront admis le mois prochain.

Articles sponsorisés