Le paquet neutre de cigarettes arrivera dès le 1er janvier 2020 en Belgique mais est-ce vraiment efficace?

Le paquet neutre de cigarettes arrivera dès le 1er janvier 2020 en Belgique mais est-ce vraiment efficace?

En Belgique, le paquet neutre de cigarettes, c’est-à-dire un paquet commun pour toutes les marques, arrivera dans les magasins le 1er janvier 2020. En France, ils sont déjà en place depuis 2017, l’occasion de faire le bilan 2 ans après: est-ce que ces paquets épurés permettent de faire baisser la consommation de tabac?

À partir du 1er janvier 2020, les paquets de cigarettes seront tous identiques chez ton marchand de journaux ou au night shop du coin, c’est ce qu’a annoncé la ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open VLD) dans un communiqué. Fini les paquets colorés avec la marque bien apparente, on se retrouvera avec un “emballage identique peu attirant, de couleur vert-brun” lit-on dans le communiqué.

“Seuls le type, la marque et la quantité de produits pourront figurer sur l’emballage, dans la même police standard. L’utilisation du logo de la marque, de couleurs et de slogans publicitaires est interdite. La mention des risques pour la santé sur les produits du tabac reste bien entendu obligatoire” précise-t-on.

Ainsi, la Belgique devient le cinquième pays d’Europe à utiliser ces paquets de clopes après la France, la Grande-Bretagne, la Norvège et l’Irlande. Mais est-ce que ces paquets permettent vraiment de faire diminuer la consommation de tabac?

Le cas français

Ce sont nos voisins français qui sont les pionniers européens de ces paquets neutres. C’est en 2017 que ces paquets verts foncés arrivent sur le marché, avec le nom de la marque à peine visible. 2 ans après, on peut déjà tirer un petit bilan des effets qu’ont eus ces nouveaux emballages censés rebuter les fumeurs et les plus jeunes.

Selon les autorités sanitaires françaises, ce paquet neutre offre bel et bien des résultats, contrairement à ce que l’on pourrait penser dans un premier temps. Car on pourrait se dire que le paquet ne change rien vu que l’important c’est ce qu’il y a à l’intérieur. Mais on remarque tout de même que les Français sont plus gênés de sortir leur paquet en public: “Les fumeurs gênés de sortir leur paquet à la vue de tous, à cause de son aspect, sont deux fois plus nombreux en 2017 (12 %) par rapport à 2016 (6 %)”, indique l’agence sanitaire Santé publique France.

Il faut aussi préciser que ces paquets sont, comme en Belgique, accompagnés d’une photo choc pour dégouter les fumeurs. Ce qui est sûr, c’est que visuellement ces emballages ne plaisent pas. “Entre 2016 et 2017, la part de fumeurs qui déclare que l’aspect de leur paquet de cigarettes leur plaît a été divisée par trois” ajouté Santé publique France. Mais c’est bien beau tout ça mais est-ce qu’il y a moins de fumeurs en France?

Baisse significative mais…

Selon des chiffres publiés en mai 2018, l’année 2017 (année d’introduction de ces paquets) était marquée par une baisse historique du nombre de fumeurs: un million de fumeurs en moins en seulement un an. Mais seulement voila: difficile d’attribuer cette belle perf’ aux paquets neutres puisque la France avait introduit d’autres mesures simultanément: hausse du prix du paquet et surtout remboursement des substituts de nicotine pour arrêter de fumer. Eh oui, en France, tu peux te lever très très tôt pour trouver un paquet de clopes à moins de 10 euros. Des prix aussi élevés, conjugués à des remboursement des substituts de nicotine impliquent presque automatiquement une baisse du nombre de fumeurs. Mais il est vrai qu’un million, c’est vraiment pas mal.

D’ailleurs, la British American Tobacco (BAT) n’est absolument pas convaincue par ces paquets neutres: “Oui, un paquet neutre est moins attractif qu’un paquet classique. Tout le monde en convient. Mais en quoi cette évidence permet-elle de conclure que le paquet neutre conduit certains fumeurs à arrêter de fumer?” Le directeur des affaires publiques et juridiques de la BAT, Eric Sensi-Minautier, en rajoute une couche: “En 2017, date d’entrée en vigueur du paquet neutre, les ventes de tabac sont restées stables. Le paquet neutre n’a eu aucun effet. A notre sens, les politiques de santé publique, pour être vraiment efficaces, devraient favoriser le développement de la cigarette électronique dont on sait aujourd’hui qu’elle constitue le moyen le plus utilisé par les fumeurs pour quitter le tabac.”

Et en Australie où le paquet neutre est effectif depuis 2012, comment ça se passe? Eh bien ce n’est pas glorieux: on note une baisse de 0,5% du nombre de fumeurs selon une étude publiée en 2017. Mais encore une fois, l’introduction de ces paquets était couplée à une hausse des prix spectaculaire. Là-bas, impossible de trouver un paquet à moins de 16 euros. Et ça marche plutôt bien chez les jeunes: le taux de fumeurs de plus de 14 ans est tombé à 12,8 %, soit deux fois moins qu’en France.

Bilan mitigé

En conclusion, difficile de vraiment donner raison à ces fameux paquets neutres. Mais il sera intéressant d’observer leurs effets en Belgique puisque le prix du paquet de clopes est beaucoup plus bas qu’en France. Les Belges seront donc moins enclins à arrêter de fumer si le prix ne bouge pas. En tout cas, le casse tête approche pour les buralistes qui devront être capables de différencier chaque paquet et ne pas se planter en réapprovisionnant leurs rayons. Rendez-vous le 1er janvier prochain pour découvrir comment ça se passe.

Articles sponsorisés