Le FBI sort un jeu en ligne pour lutter contre le terrorisme et il est vraiment pourri

Le FBI sort un jeu en ligne pour lutter contre le terrorisme et il est vraiment pourri

Le FBI a sorti un site internet et un jeu en ligne pour informer les jeunes sur les dangers de la radicalisation en ligne. Dans ce jeu vidéo dont les graphismes sont sortis des années 90, vous incarnez une chèvre (WTF?) qui doit éviter les obstacles. Vous ne voyez pas le rapport avec le terrorisme? C’est normal.

Pourtant cette initiative part d’un bon sentiment: éviter que le jeunes ne se radicalisent via Internet. Le FBI a voulu se la jouer cool avec son site nommé “Don’t be a puppet“, soit “Ne soit pas une marionnette”. Les jeunes peuvent retrouver dessus les réponses à plusieurs questions: comment les extrémistes peuvent prendre contact avec eux, comment les groupes terroristes fonctionnent, où trouver de l’aide…

Un site et un jeu très moches

Le FBI avait déjà été raillé pour le graphisme vieillot et le ton employé sur ce site. En gros ça donne: “Hey, salut les enfants, je suis un mec pas très drôle du gouvernement et je vais vous parler des méchants terroristes qui veulent vous recruter sur internet”.

Mais ce qui a fait encore plus marrer les gens, c’est bien le jeu “Slippery Slope“. Le but du jeu? “Suivre la logique qui peut conduire une personne vers l’extrémisme”. Pourquoi pas, il y a moyen de faire quelque chose de sympa avec ce pitch. Mais en fait, pas du tout. On a essayé d’y jouer. Et franchement, on n’a toujours pas compris l’idée que le FBI veut faire passer.

Pourquoi une chèvre?!

Pourquoi doit-on incarner une chèvre? Que signifient les obstacles qu’elle doit éviter? Et surtout: quel est le rapport avec le terrorisme? Genre si vous n’arrivez pas à esquiver les obstacles et que vous mourrez (ça arrive plutôt souvent dans ce jeu pourri), vous devenez un terroriste? Sympa comme message pour les perdants.

En plus d’être énervant, le jeu est franchement dégueulasse graphiquement parlant. Le FBI a tenté de rectifier le tir en sortant une version “améliorée” du jeu. Et bien, c’est totalement raté. On espère seulement que cette satanée chèvre ne donnera pas des idées aux plus jeunes.

Sources: Kotaku, The Verge

Articles sponsorisés