Faute de preuves, Cristiano Ronaldo ne sera pas poursuivi pour viol aux États-Unis

EPA

La superstar du football Cristiano Ronaldo est tiré d’affaire. Le Portugais faisait l’objet d’accusations de viol pour des faits remontant à 2009 à Las Vegas. Mais par manque de preuves, le procureur du Comté de Clark a annoncé qu’il ne poursuivrait pas le joueur de la Juventus de Turin.

Cristiano Ronaldo était dans la tourmente depuis 2018, quand une enquête s’est réouverte concernant une affaire de viol datant de 2009 à Las Vegas. Une plainte avait été déposée à son encontre en 2009 par la plaignante, Kathryn Mayorga.

Elle accusait le quintuple ballon d’or de l’avoir agressée sexuellement. En 2010, elle avait trouvé un accord avec les avocats du joueur sur un montant de 375.000 dollars pour clore l’enquête. Mais 8 ans plus tard, le dossier a été réouvert à la demande de la plaignante et le Portugais risquait gros. Mais finalement, le procureur du Comté de Clarke a annoncé la fin des poursuites.

Manque de preuves

“D’après un examen des informations présentées, les allégations d’agression sexuelle contre Cristiano Ronaldo ne peuvent être prouvées au-delà de tout doute raisonnable”, a déclaré le bureau du procureur dans un communiqué. Par conséquent, aucune accusation ne sera à venir.”

Il faut dire que le dossier était compliqué. En fait, le soir des faits, la plaignante n’a pas voulu révéler l’identité de son agresseur lorsqu’elle a été admise à l’hôpital. Elle n’a pas voulu non plus révéler le lieu de l’agression. De plus, des images des protagonistes datant des faits ont été perdues, rendant impossible la confirmation des faits.

Du coup, le procureur a décidé qu’il n’existait pas assez d’éléments pour poursuivre le joueur, qui est donc tiré d’affaire.

Articles sponsorisés