Envie d’un Noël exotique? Voici 10 spécialités culinaires consommées à travers le monde lors du réveillon

Envie d’un Noël exotique? Voici 10 spécialités culinaires consommées à travers le monde lors du réveillon

Chaque famille a ses propres traditions de Noël, surtout au niveau du menu du repas. Mais il existe des plats traditionnels pour pratiquement chaque pays du monde. Si tu veux voyager pour ton réveillon, voici quelques idées. 

Les gratins finlandais

Dans ce pays scandinave, on adore les gratins. À Noël, les Finlandais dégustent plusieurs sortes de gratins de légumes mais le plus connu reste le porkkanalaatikko, un gratin de carottes et épices. Mais il existe aussi le perunalaatikko (pommes de terre à la crème), le lantulaatikko (gratin de rutabaga) et le maksalaatikkko (gratin de viande, le plus souvent du foie). Ils mangent ces gratins avec de la viande d’agneau ou de mouton coupée en fine lamelle.

La meat pie australienne

L’Australie partage beaucoup de culture avec la Grande-Bretagne, y compris au niveau de la cuisine. Alors, le soir de Noël, de nombreux Australiens se font péter le bide avec des tourtes à la viande, un met consommé en masse en Angleterre, même dans les stades de foot. Mais les Australiens ont plein d’autres spécialités et traditions. En entrée par exemple, ils dégustent un plateau de fruit de mer où les huîtres et crevettes sont mises à l’honneur. Ensuite, ils enchaînent traditionnellement sur de l’agneau mariné ou du jambon à l’os cuit au miel ou encore sur la moins originale dinde farcie à la sauce cranberries.

En dessert, on retourne du côté de la Grande-Bretagne avec le célèbre pudding. D’autres restent dans la tradition purement australienne avec le Pavlova, un dessert à base de meringue et de fruits rouges croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Maintenant, imagine manger tout ça en plein été sous 30 degrés comme le font les Australiens.

Les American Pie…bah américaines

Il est difficile de pointer des spécialités culinaires américaines puisqu’elles varient selon les États qui composent le pays. Même si, évidemment, la célèbre dinde est consommée en abondance, comme à Thanksgiving. C’est surtout au dessert que les Américains respectent la tradition avec la fameuse American Pie. Non, ce n’est pas seulement un film mais aussi une tarte à base de citrouille et de noix de pécan. Plusieurs variantes existent où l’on remplace la citrouille par des pommes ou des fruits rouges.

Les Chiles en Nogada du Mexique

Voilà un plat qui sent bon le sud mais aussi Noël, ce qui n’est pas chose aisée à la base. Pour s’enfiler des Chiles en Nogada, il faut avoir faim et être motivé. On est face à un poivron farci rempli de viande nappé de crème blanche épaisse à la noix. Le tout accompagné de graine de grenadine et de fines herbes. Un plat plutôt facile à faire et qui plaira à tout le monde. Sauf à ceux qui n’aiment pas les poivrons, la viande, la crème et les graines de grenadine.

La Ciorba de perisoare de Roumanie

Changement d’ambiance puisqu’on passe du Mexique à la Roumanie. Ici, place à la soupe mais pas n’importe laquelle! C’est en fait un bouillon dans lequel trempent des boulettes de viande, d’oeuf et de riz avec d’autres légumes comme de la tomate, de la courgette et du céleri. Un plat chaleureux et qui te réchauffera le corps lors d’une soirée d’hiver. Celle de Noël par exemple.

Les Bibingkas de Philippines

Les Philippines est un des seuls pays d’Asie a véritablement fêté Noël. Généralement les Philippins passent le réveillon autour d’un grand buffet composé de poulet grillé, de porc roti, de fromage et bien sûr de riz. Et pour le dessert, place aux Bibingkas! Ce sont des petits gâteaux faits à base de riz, de lait de coco et d’oeufs que l’on cuit emballés dans des feuilles de bananiers dans un récipient en terre cuite. Ça donne envie, non?

Les hallacas du Vénézuela

Encore un plat qui sent bon le sud et qu’on déguste le soir de Noël. Cette fois, c’est au Venezuela qu’on doit cette succulente tradition culinaire. Les hallacas sont en fait des sortes de fajitas revisitées. C’est-à-dire que l’on prend des crêpes que l’on remplit de viande de boeuf ou de porc, d’olives, de raisins secs et de poivrons. Ensuite, on enveloppe ces crêpes dans des feuilles de bananiers à l’aide de ficelles. On plonge enfin ce petit paquet gourmand dans l’eau bouillante pour la cuisson.

La bacalhau Cozido portugais

Bon ok, visuellement ça ne donne pas forcément envie et ce plat ne te ferait pas passer la première épreuve de Top Chef. Mais le bacalhau Cozido portugais est une véritable institution pendant les fêtes. Pour le réaliser il suffit de prendre du bacalhau, de la morue portugaise, qu’il faut dessaler pendant presque 48h si tu ne veux pas mourir de soif pendant la dégustation. On cuit ensuite des légumes comme des brocolis, des patates, des carottes, du chou et des pois chiche.

En dressant, on rajoute du persil, de l’huile de l’olive et des olives noires et voila, c’est fini! C’est simple, c’est bon, c’est efficace. Pas sur que ça plaise aux enfants, par contre.

Le Smörgåsbord suédois

En Suède, on fête Noël à la bonne franquette. C’est pourquoi on prépare ce qu’on appelle le Smörgåsbord: un énorme buffet avec plusieurs poissons comme du hareng, du saumon et de l’anguille. On rajoute évidemment des salades, de la charcuterie scandinave, des oeufs, du pain, des oignons… bref, de quoi faire un gros gueuleton en famille ou entre amis.

Les varenyky d’Ukraine

Les Ukrainiens se basent encore sur la calendrier Julien, c’est-à-dire qu’ils fêtent Noël la nuit du 6 au 7 janvier. Leur réveillon est énormément dicté par des traditions religieuses. Par exemple, le « repas saint » ne peut contenir aucune viande ni produit laitier. À la place, ils mangent des céréales, poissons, légumes et fruits.

Le soir de Noël, 12 plats se succèdent pour représenter les 12 apôtres. Parmi ces 12 mets, la star est sans aucun doute les varenyky. Il s’agit en fait de raviolis qui peuvent être fourrés par différentes farces. Ça va des pommes de terre et des oignons, à la choucroute en passant par des fruits ou du fromage. À chaque raviole c’est la surprise: sera-t-elle salée ou sucrée?

Alors? Envie de tenter l’exotisme?

Articles sponsorisés