DOTA 2: les gagnants du tournoi The International ont empoché plus d’argent que Djokovic à Wimbledon

epa

Si tu ne prenais toujours pas l’esport au sérieux, il est encore temps de changer d’avis.

Dans le monde de l’esport, il n’y a pas que Fortnite ou FIFA. En juillet dernier, le montant total du prize money s’élevait à 30 millions de dollars pour la dernière Coupe du Monde Fortnite. Le gagnant, Bugha, avait même empoché la somme record de 3 millions de dollars.

Pas une exception: l’équipe OG qui vient de remporter le tournoi The International 2019 de DOTA2 a empoché la somme de 15,5 millions de dollars à répartir entre les joueurs et le staff, soit quelque 3,1 millions de dollars par personne. C’est plus que Djokovic (2,9$) au tournoi de Wimbledon en tennis ou même que Tiger Woods (2,1$) aux Masters 2019 de golf, font remarquer des internautes sur Twitter.

En tout, comme pour Fortnite, le prize money total tournait autour des 30 millions de dollars. Même les perdants de la finale remportaient un peu moins de 5 millions de dollars. Sacré lot de consolation.

Outre Fortnite et DOTA 2, d’autres jeux connaissent aussi un énorme succès dans l’esport. On pense à PUGB, LOL (League of Legends) ou encore Gran Turismo.

DOTA 2

Et chez nous?

En Belgique aussi, l’esport est en plein essor. Les fans sont nombreux à suivre les prestations des meilleurs joueurs du monde. Il s’agit maintenant d’un marché à plusieurs millions d’euros.

En avril dernier, la Belgique a d’ailleurs accueilli le premier tournoi d’envergure planétaire. 12.000 fans ont suivi au sein du Dôme de Charleroi les meilleurs joueurs du monde de Counter Strike.

À l’échelle du globe, la pression est de plus en plus forte pour faire de l’esport une discipline olympique. Ce sera déjà le cas lors des Jeux d’Asie du Sud-Est, du 30 novembre au 11 décembre prochain. Mais le Comité international olympique a déjà prévenu: “les jeux concernés ne pourront faire la promotion de la violence ou de jeux d’argent.

Articles sponsorisés