Left Right
scrollTop top

Comment installer dès à présent Windows 11 sur son ordinateur


Windows 11 laptop bureau
© Shutterstock

Après plusieurs mois d’attente, Windows 11 est enfin disponible. Ou presque. Le lancement de la nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft va en effet se faire par vagues, et ce, uniquement auprès des ordinateurs compatibles. Enfin presque.

À compter du 5 octobre, les nouveaux ordinateurs commercialisés pourront profiter de Windows 11. Ce sont eux, en effet, qui seront les premiers à pouvoir installer officiellement le nouvel OS de Microsoft. Les autres, ceux qui sont déjà en circulation, devront attendre une invitation de la part de la firme de Redmond pour l’installer. Fort heureusement, il est possible d’accélérer les choses.

Une solution pour les PC compatibles

Si vous ne souhaitez pas attendre jusqu’en 2022 pour profiter des nouveautés de Windows 11, bonne nouvelle, vous pouvez dès à présent télécharger et installer manuellement le nouvel OS. La première chose à faire est de vous assurer que votre machine est compatible grâce à l’outil conçu à cet effet.

Après quoi, le plus simple est de passer par le site de Microsoft et de télécharger l’Assistant d’installation de Windows 11. Ce dernier vous guidera pas à pas durant l’installation de Windows 11.

Vous pouvez également le faire à partir de l’image de disque (ISO) de Windows 11 qui se trouve également sur le site de Microsoft. Une fois téléchargé, vous n’aurez qu’à cliquer droit sur le fichier et à le « monter ». Ensuite, suivez simplement les instructions à l’écran.

Pourquoi un lancement en plusieurs vagues ?

En procédant de la sorte, Microsoft souhaite éviter que trop d’appareils soient impactés en cas de problème dans la mise à jour. De cette manière, la firme américaine se protège d’un lancement chaotique de son nouveau système d’exploitation qui est tout de même une étape importante pour l’entreprise. Cela offre également plus de temps aux partenaires de Microsoft pour mettre à jour leurs pilotes.

Ainsi, si Microsoft ne vous propose pas d’emblée la mise à jour, c’est peut-être pour une bonne raison. Dans sa version actuelle, la mise à jour pourrait nuire aux performances de votre PC. La firme de Redmond estime donc qu’une version ultérieure pourrait mieux correspondre à votre machine. Si vous choisissez tout de même d’installer Windows 11, ce sera donc à vos risques et périls.  

Une solution de contournement officielle

Consciente que la configuration minimale pour installer Windows 11 exclut un (très) grand nombre d’ordinateurs en circulation et que de nombreux utilisateurs sont prêts à se tourner vers des méthodes parfois obscures trouvées sur la toile pour se procurer le nouvel OS, la firme de Redmond a finalement décidé de proposer une solution pour que les machines non compatibles puissent tout de même profiter de Windows 11. Bien que Microsoft propose une solution, l’entreprise déconseille malgré tout d’y recourir.

Forcer l’installation de Windows 11 sur un PC non compatible signifie faire une croix sur les futures mises à jour de fonction et de sécurité. Ce n’est donc pas rien. D’ailleurs, si vous optez pour cette option, il vous sera demandé de confirmer que vous comprenez les risques qui sont tout de même conséquents. En cas de faille de sécurité, vous ne pourrez pas profiter d’un patch correctif déployé par Microsoft.

On notera d’ailleurs que l’apparition de Windows 11 ne signifie pas la mort imminente de Windows 10. L’OS sorti en 2015 reste d’actualité et il continuera d’ailleurs d’être supporté par Microsoft jusqu’en octobre 2025, au minimum.

Si malgré tout cela, vous souhaitez tout de même forcer l’installation de Windows 11 sur votre PC non compatible – en toute connaissance de cause –, voici comment procéder :

  • Lancez l’éditeur de registre (tapez « Regedit.exe » dans la barre de recherche du menu Démarrer)
  • Accédez au chemin HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup\MoSetup
  • Faites un clic droit et sélectionnez nouveau, puis Valeur DWORD 32 bits
  • Ajouter « AllowUpgradesWithUnsupportedTPMOrCPU » comme nom
  • Valeur : 1

Après quoi, il vous sera possible de procéder à l’installation de Windows 11 sans attendre son déploiement complet en suivant l’une des méthodes détaillées plus haut.

On notera cependant qu’à l’exception de la puce 2.0 du module de plateforme sécurisée (TPM), le reste des caractéristiques minimales restent nécessaires pour télécharger Windows 11.

À lire aussi:


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…