Brad Pitt aurait bien frappé son fils au visage mais Jolie refuse de le poursuivre

Brad Pitt aurait bien frappé son fils au visage mais Jolie refuse de le poursuivre

Angelina Jolie a admis que Brad Pitt avait frappé un de ses enfants lors d’un vol dans leur jet privé. Ce serait la raison pour laquelle couple aurait décidé de se séparer après deux ans de mariage. Mais Jolie refuse de donner tous les éléments aux enquêteurs, afin de protéger sa famille.

Angelina Jolie veut quitter Brad Pitt mais elle ne veut pas que celui soit puni. Cela ferait du mal à sa famille et son objectif principal est que ses enfants aillent bien. C’est la raison principale pour laquelle elle refuse de coopérer avec les enquêteurs.

Selon TMZ, le site expert en rumeurs hollywoodiennes, Pitt aurait fait usage de violence physique sur leur fils Maddox, âgé de 15 ans, durant un vol avec leur jet privé. Jolie aurait avoué que Pitt avait frappé le garçon au visage. Du coup, le FBI est sur l’affaire.

Pitt et Jolie sont allés vendredi signer les conditions initiales de leur divorce. Il a été convenu, entre autres, que Pitt pourrait obtenir la garde temporaire des enfants.

Articles sponsorisés