Left Right
scrollTop top

Bien entendu, le récap de Bojack Horseman est plus que badant


© Netflix

À quoi d’autre pouvait-on s’attendre de la part de cette série?

Bojack Horseman va se terminer, et on n’a même pas eu droit à un churro gratuit. Tous ceux qui ont vu la géniale série dramatique, habilement cachée derrière un aspect joyeux d’animation bigarrée Bojack Horseman connaissent le poids de cette phrase.

25 octobre, première partie

Ce 25 octobre, Netflix nous offre la première partie de la saison finale du héros de Horsin’ Around. Une nouvelle qui a affecté bien des fans qui nourrissent une passion pour les aventures de cette star déchue du petit écran en mal d’empathie et d’identité. Bojack Horseman, c’est un paquet de névroses illustrées avec brio par une animation créative et une direction artistique que tu as pu retrouver dans la non moins brillante Tuca and Bertie.

Un rewind chaotique

Hier, Netflix a envoyé le récap, ou plutôt le rewind de la série. En un peu plus d’une minute, on retourne aux origines de Bojack, d’aujourd’hui à son enfance compliquée. Pour la saison finale, on a aussi pu voir un trailer qui annonce des échanges entre le héros principal et son amie Diane. Avec une lettre, Bojack annonce qu’il a enfin compris qu’il était possible d’être heureux.

Pas sûr que ses actions soient concordantes avec ce qu’il écrit. Mais au final, ne serait-ce pas ça, la fin des aventures de Bojack? La série la plus badante de cette décennie ne devrait-elle pas nous offrir une fin heureuse? Rendez-vous ce 25 octobre et le 31 janvier pour enfin avoir des réponses (et peut-être savoir à quoi ressemble Erica).


Ces articles pourraient aussi vous intéresser…


Corona Virus Update

  • World
  • Number of
    infections
  • Number of
    deaths
  • Belgium
  • Number of
    infections
    699.662
  • Number of
    deaths
    20.933