5 choses que tu ne savais (sans doute) pas sur Kurt Cobain

5 choses que tu ne savais (sans doute) pas sur Kurt Cobain

Kurt Cobain, leader charismatique du groupe Nirvana, nous a quittés il y a 25 ans déjà. Il a laissé derrière lui un style musical, vestimentaire et culturel: le grunge. Son suicide inopiné lui a fait atteindre le statut du véritable mythe. Sa musique surprend encore aujourd’hui par son intemporalité et met tout le monde d’accord, tous courants confondus. Pourtant, on sait peu de choses de ce natif d’Aberdeen (État de Washington).

1. Kurt Cobain, né le 20 février 1967, a été enfant de cœur dès l’âge de 4 ans

Il a rejoint la chorale d’une église baptiste. Aussi, Kurt Cobain a eu une sœur cadette. Ses parents ont divorcé quand il avait 8 ans, un épisode qui va le marquer et le renfermer. À partir de ce moment-là, il sera trimbalé dans toute sa famille: père, mère, oncles, grands-parents…

Très vite, le jeune homme se sent marginal, préférant l’art au sport. Son meilleur ami de l’époque est homosexuel, ce qui suscite des interrogations sur sa sexualité, mais aussi du harcèlement de la part des autres élèves. Tout au long de sa vie, Kurt Cobain tentera de défendre le courant LGBT. Il dira: “Je ne suis pas gay, mais j’aurais aimé l’être, juste pour faire chier les homophobes.”

2. Il avait un pote imaginaire quand il était plus jeune

Boddah, une sorte de double à qui il s’adressait. Jusqu’à ses ultimes mots dans sa lettre de suicide (5 avril 1994).

“Je n’ai plus la passion, donc souvenez-vous, mieux vaut brûler d’un coup que se consumer à petit feu”, a écrit Kurt Cobain, citant le titre “My My, Hey Hey (Out of the Blue)” de Neil Young.

3. Kurt Cobain avait visiblement pas mal de chansons en réserve

109 chansons selon Courtney Love, sa compagne. Un album complet qui n’est jamais paru selon Eric Erlandson, le guitariste de Hole. Un album solo apparemment.

4. Il a failli jouer pour Quentin Tarantino dans Pulp Fiction

Il devait incarner un dealer d’héroïne, le rôle sera finalement interprété par Eric Stoltz.
Pulp Fiction

5. Sur la pochette du 2e album, Nevermind, son label voulait mettre un autocollant sur le sexe du bébé

Il a dit d’accord, à condition qu’il y soit écrit: “Si vous êtes offensé par ça, c’est que vous devez être un pédophile refoulé“. Le label a fait marche arrière.

Autre anecdote sur Nevermind: Kurt Kobain s’est accaparé les royalties à hauteur de 75%, ce qui a évidemment créé pas mal de tension dans le groupe. On retrouve sur l’album sa chanson préférée: Drain You.

Articles sponsorisés