Et si Apple proposait dès cette année un iPhone à 200 euros?

Apple est particulièrement connu pour ses smartphones haut de gamme. Mais selon de nouvelles rumeurs et des informations collectées par des journalistes spécialisés, la firme de Cupertino pourrait proposer dès cette année un iPhone à seulement 200 euros.

Chaque année, Apple crée l’évènement en présentant et en commercialisant des smartphones haut de gamme. Mais cette année, il se pourrait bien que la firme de Cupertino s’attaque au marché des smartphones low cost avec un iPhone à seulement 200 euros. C’est en tout cas ce qui ressort de nouvelles rumeurs et d’informations collectées par des journalistes spécialisés.

iPhone SE

Alors oui, Apple propose depuis plusieurs années des iPhone plus abordables grâce à sa gamme d’iPhone SE, le premier modèle étant sorti en 2016. Le deuxième modèle de cette gamme est sorti en 2020 et on attend cette année la sortie de la troisième génération d’iPhone SE. En principe, l’iPhone SE 3 devrait être vendu au prix de 489 euros, comme son prédécesseur.

Mais selon de nouvelles rumeurs, pour attirer de nouveaux clients, Apple pourrait bien baisser le prix de son nouveau smartphone. Ainsi, pour parler chiffres, Apple pourrait fixer le prix de son iPhone SE 3 à 300 dollars, soit une baisse de 100 dollars. On devrait d’ailleurs observer cette même chute de prix en Europe.

200 euros pour un iPhone?

Mais selon Mark Gurman, journaliste spécialisé chez Bloomberg, Apple pourrait proposer un iPhone à seulement 200 euros. En effet, selon lui, un prix aussi bas permettrait à Apple de se faire de nouveaux clients qui, à terme, pourraient commencer à utiliser tous les produits et services de l’écosystème d’Apple.

Mais toujours selon Gurman, le plan d’Apple serait de baisser le prix de l’iPhone SE 2 après la sortie du SE 3 flambant neuf. En effet, une telle offre permettrait Apple de développer sa présence en Afrique, Amérique Latines et quelques pays asiatiques.

Autrement dit, cet iPhone SE 2 low cost viserait les utilisateurs qui peuvent se contenter de la 4G et qui n’ont pas besoin au quotidien d’une machine de guerre. En fait, le véritable enjeu est de filer le virus Apple à de nouveaux utilisateurs qui pourraient acheter d’autres iPhone à l’avenir. D’ailleurs, certains revendeurs tiers proposent déjà des iPhone SE première génération à moins de 200 dollars.

Selon Mark Gurman, tout cela reste plausible car le temps et les économies d’échelles ont déjà réduit les coûts de production l’iPhone SE. En d’autres termes, Apple peut clairement se le permettre. On en saura surement plus en mars, lors de la présentation du futur iPhone SE 3.

Lire aussi:

Plus
Lire plus...