Waar is da feestje? Les supporters belges doivent jeter leurs bières à la frontière française

Waar is da feestje? Les supporters belges doivent jeter leurs bières à la frontière française

Très mauvaise surprise qui attend les supporters des Diables Rouges. Ceux qui se rendent à Lille pour voir le match Belgique-Pays de Galles seront accueillis par les flics qui vont leur demander de jeter leurs bières. Les autorités lilloises ont interdit la possession d’alcool sur Lille et les alentours pendant 24 heures. Elle va être belle la fête.

À la frontière belgo-française, la police française arrête les supporters belges. Elle ouvre leurs coffres et elle repère leurs bouteilles d’alcool (bières en majorité). Par crainte de voir des bagarres arriver, elle interdit l’alcool sur toutes la zone de Lille et alentours.

“Chaque car de supporters est contrôlé à la frontière. Les voitures avec des personnes se rendant au match seront contrôlées également. Celui qui emporte de l’alcool devra s’en débarasser”, a expliqué Jean-Christophe Bouvier, préfet en charge de la sécurité des Hauts de France.

Mesure idiote

On ne peut pas s’empêcher de trouver ça un peu con. D’abord, parce que les fans belges sont plutôt peace , en général. Quand ils boivent, ils ne cassent pas tout. Ensuite, parce qu’aller au stade sans une bonne pintje, c’est un peu comme faire un pique-nique sans bouffe. Autant rester à la maison.

Mais la raison principale pour laquelle on trouve cette mesure absurde, c’est que de l’alcool, les fans sauront toujours en trouver. On en vend dans les fans zones, on en vend dans les stades et on en vend dans les supermarchés de Lille. Comme le remarque 7sur7, il y a un hypermarché Auchan à Roncq, à 5 kilomètres de la frontière.

Les gros moyens de la police

La police française a déployé plus de milles hommes sur la ville et elle en aurait placé 200 aux frontières, selon nos confrères du Soir. Elle aurait pour le moment déjà refusé l’entrée à 135 personnes sur le territoire français.

Heureusement, cela ne freine pas nos vaillants supporters pour qui la fête est un devoir. La ville de Lille s’est revêtu de noir, de jaune et de rouge et l’ambiance bat son plein.

D’ailleurs, newsmonkey avec Frédéric, notre reporter tout terrain, est sur place. Il fera un Facebook Live pour nous montrer l’ambiance de l’intérieur. Pour être tenu au courant, suivez-nous sur Facebook.

Sources: HLN, 7sur7

Articles sponsorisés