Voici les 10 albums de rap les plus vendus de l’histoire

EPA

Pour célébrer le sortie surprise du nouvel album d’Eminem, on te propose le top 10 des albums de rap les plus vendus de l’histoire selon le magazine Complex. Slim Shady sera-t-il dedans?

Avant de commencer, petite précision: on parle ici de ventes PHYSIQUES. Ce classement ne prend donc pas en compte le streaming sur les différentes plateformes comme Spotify, Deezer ou Apple Music. C’est d’ailleurs pourquoi il faut t’attendre à voir beaucoup de vieux albums dans ce classement.

10. 50 Cent – Get Rich or Die Tryin’ – 8,1 millions d’exemplaires vendus

En 2003, tous les gars amateurs de rap ont commencé à mettre de larges baggy’s, un bandana avec une casquette par dessus et des t-shirts trop grands pour ressembler à la star du moment: 50 Cent. La sortie de Get Rich or Die Tryin’ a fait l’effet d’une bombe et tout un mythe s’est créé autour de ce rappeur gangsta qui a survécu à plusieurs blessures par balle. La preuve: un jeu vidéo est même sorti mettant en scène le rappeur et son gang G-Unit. Enfin bref, In Da Club, P.I.M.P, 21 Questions ou encore Don’t Push Me: que des classiques.

9. Nelly – Country Grammar – 8,5 millions d’exemplaires vendus

En 2000, à l’aube d’un nouveau millénaire, Nelly réussit l’exploit de se classer au top des charts grâce à son tout premier album solo: Country Grammar. 8,5 millions d’exemplaires vendus, 9 disques de platine, le tout sans être originaire de Californie, New-York ou une autre grosse ville américaine. Il vient en effet St Louis dans le Missouri. Plus tard dans sa carrière, Nelly n’arrivera jamais à réitérer un tel succès mais en voilà un qui a commencé le millénaire comme il se doit.

8. Beastie Boys – Licensed To III – 9 millions d’exemplaires vendus

Là, on entre vraiment dans le old school puisque l’album Licensed To III est sorti en 1986. Et ça s’entend! On est vraiment sur des samples à l’ancienne, du boom bap bien old school et trois artistes avec le talent nécessaire pour sublimer les prods. Pour l’époque, c’était tout simplement révolutionnaire et le premier album des Beasties Boys s’est vendu à 9 millions d’exemplaires et a été certifié 9 fois disque de platine. C’est simple: il est le premier album de hip-hip à s’être hissé à la première place des charts américains. Le rap n’a plus jamais été pareil après sa sortie.

7. 2Pac – All Eyez On Me – 9 millions d’exemplaires vendus

2Pac fait partie des légendes du hip-hop, cela ne fait aucun doute. Et c’est en grande partie grâce à son album All Eyez On Me (1996). California Love, Life Goes On, Only God Can Judge Me, All Eyez On Me, tous les titres sont devenus cultes. 2Pac est devenu une sorte de Dieu du hip-hop disparu trop tôt dans cette tristement célèbre guerre opposant la East Coast et la West Coast américaine. Son rap gangsta est célèbre partout dans le monde et son histoire fascine toujours autant, en témoignent les biopics qui sortent encore sur lui à notre époque. Mais de toute façon, tout le monde sait qu’il n’est pas mort et qu’il vit peinard sur une île avec Michael Jackson.

6. 2Pac – Greatest Hits – 10 millions d’exemplaires vendus

En 1998, 2 ans après son assassinat, sort une compilation des plus gros tubes de 2Pac. Évidemment, le succès est au rendez-vous et tout le monde se rue sur ce double album pour rendre hommage à cette légende du hip-hop. On y retrouve tous ses hits: Keep Ya Head Up, Changes, Dear Mama, California Love et plein d’autres.

5. MC Hammer – Please Hammer, Don’t Hurt ‘Em – 10 millions d’exemplaires vendus

Si tout le monde connait MC Hammer, c’est en grande partie grâce U Can’t Touch This qui figure sur l’album Please Hammer, Don’t Hurt ‘Em sorti en 1990. Encore aujourd’hui, ce morceau est une valeur sûre pour s’ambiancer en soirée. Ce titre a marqué les années 90 de son empreinte et l’album est resté 21 semaines au top des ventes aux États-Unis. En tout MC Hammer sortira 11 albums durant sa carrière, mais aucun n’est arrivé à la cheville de celui-ci.

4. Eminem – The Eminem Show – 10,1 millions d’exemplaires vendus

Guess who’s back? Back again? Shady’s back, tell a friend! Eminem fait enfin son entrée dans le top 10 avec The Eminem Show qui regroupe quelques gros tubes comme le barré Without Me, le déprimant Cleanin’ Out My Closet et le violent ‘Till I Collapse, idéal pour faire sa séance à la salle de sport. Cet album est le quatrième de la discographie d’Eminem et ce dernier avait déjà sorti quelques bombes lors des 3 précédents. Comme d’habitude, Marshall Mathers balance son flow hyper rapide difficile à suivre sur des instrus de toutes sortes et en multipliant les vulgarités. Pour la petite histoire, le morceau Drips a carrément disparu des versions censurées de l’album tellement il était violent.

3. The Notorious B.I.G – Life After Death – 10,2 millions d’exemplaires vendus

Durant sa trop courte carrière, Notorious B.I.G a sorti deux albums: Ready To Die en 1994 et Life After Death en 1997. C’est ce dernier qui a le mieux marché en empochant 10 disques de platine. Cet album est sorti à titre posthume, 16 jours après son assassinat à Los Angeles. Ce double album de 24 titres est tout simplement légendaire et ne compte que des titres cultes comme Mo Money Mo Problems, Hypnotize, Sky’s The Limit, Kick In The Door, Miss U ou encore Nasty Boy.

Malheureusement, sa rivalité avec 2Pac lui a coûté la vie à seulement 24 ans, qui sait ce qu’il aurait pu faire si il était encore parmi nous…

2. Eminem – The Marshall Mathers LP – 10,6 millions d’exemplaires

Le voilà, l’album le plus populaire d’Eminem: The Marshall Mathers LP sorti en 2000. C’est véritablement grâce à cet album qu’Eminem explose sur la scène internationale grâce notamment à des chefs d’oeuvre comme The Real Slim Shady, Stan ou The Way I Am. À l’époque, Eminem apporte quelque chose de rafraîchissant avec des sonorités très peu exploitées et surtout des clips complètement barrés et superbement mis en scène. Toutes les planètes étaient alignées pour créer un album de folie.

Encore une fois, Eminem n’y va pas avec le dos de la cuillère et délivre un album plutôt violent dont des morceaux entiers seront censurés comme Kim, une chanson où il rentre dans la peau d’un mec qui bute sa femme. Qu’importe, l’album a remporté le Grammy Award du meilleur album de rap en 2001 et on ne compte pas les disques de platine et de diamant.

1. OutKast – SpeakerBoxxx/The Love Below – 11,4 millions d’exemplaires vendus

Surprenant de voir OutKast tout en haut du classement n’est-ce pas? Et pourtant! SpeakerBoxx/The Love Below (2003) a facilement atteint le disque de diamant et compte à son actif plusieurs disques de platine avec 11 millions d’exemplaires vendus. Si cet album est si connu c’est surtout grâce au morceau Hey Ya! qui passe encore sur les radios du monde entier aujourd’hui. Le morceau avait d’ailleurs reçu le Grammy Award de la meilleure prestation Urban/Alternative. L’album, lui, avait été récompensé par le Grammy award du meilleur album de l’année et du Meilleur album rap.

Ce qui est intéressant avec cet album, c’est qu’il est en fait composé de deux albums solo de chacun des deux membres du groupe : Speakerboxxx de Big Boi, un album plus orienté rap. Et The Love Below d’André 3000, marqué par des sonorités plus funk avec plus de chants que de textes rappés. Un classique de chez classique à découvrir ou redécouvrir à l’infini.

Articles sponsorisés