Une révolution de l’invisible: on devrait observer la toute première image d’un trou noir ce mercredi à 15h

Une révolution de l’invisible: on devrait observer la toute première image d’un trou noir ce mercredi à 15h

Fascinants, les trous noirs n’ont jamais été directement observés. Ils sont tellement massifs que rien ne s’en échappe, ni la matière ni la lumière. Mais des scientifiques sont néanmoins parvenus à observer l’invisible. Réponse ce mercredi à 15h.

De Stephen Hawking aux réalisateurs de cinéma, les trous noirs ont été théorisés et imaginés. Mais jusqu’à aujourd’hui, personne n’a été en mesure de les observer directement. Le réseau international de radiotélescopes Event Horizon Telescope (EHT) doit tenir une conférence de presse simultanée dans six villes autour du monde, dont Bruxelles, pour percer l’un des plus grands secrets de l’univers.

L’opération a été lancée en avril 2017. Huit télescopes répartis autour du globe ont pointé leur objectif vers deux trous noirs pour essayer d’en sortir une image. L’un est situé aux confins de la Voie lactée à 26.000 années-lumière de la Terre. L’autre trou noir, 6 milliards de fois plus importants que notre soleil, est lui situé à 50 millions d’années-lumière au cœur de la galaxie M87.

Pas de grand spectacle, mais une avancée décisive

En rassemblant ces observations, les scientifiques sont parvenus à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre. Par contraste, ils ont pu dégager des images de trous noirs, car selon la théorie, la matière émet une lumière au moment où elle est absorbée par le monstre.

Reste que sur le plan visuel, nous ne devrions pas assister à un grand spectacle. « Cela devrait ressembler à une sorte de cacahuète moche », estimait même l’un des chercheurs de l’organisation au lancement du projet. Mais ces images devraient à terme renforcer ou invalider la théorie de la relativité d’Albert Einstein, soit une nouvelle étape primordiale dans notre compréhension de l’univers.

Articles sponsorisés