Une photo prise au Groenland prouve une fois pour toutes la fonte de l’Arctique

Une image prise par un chercheur de l’institut météorologique de Copenhagen trouble de par sa beauté glaciale. Patauger sur la banquise sous un ciel bleu avec des chiens de traîneau donnerait presque des allures de tableau surréaliste à cette énième preuve du réchauffement climatique. 

Une image qui en dit long, et qui montre de manière brutale l’étendue de la fonte des glaces. Rasmus Tonboe, doctorant à l’institut météorologique de Copenhagen, a posté le 14 juin une image marquante sur Twitter: au dessus de la glace, l’eau fondue s’infiltre par le biais de fêlures, rendant la traversée de son collègue Steffen Malskaer, qui devait récupérer des balises océanogrpahiques, un peu plus humide. 

Il faut savoir que la glace en question fait 1,2 mètres d’épaisseur, avec 870 mètres d’eau en dessous, comme le précise Steffen sur Twitter.

31,2° en Arctique

“Les communautés au Groenland se reposent sur la glace de mer pour le transport, la chasse et la pêche. Des événements extrêmes, comme ici l’inondation de la glace avec l’apparition soudaine de la fonte de surface exige une capacité prédictive accrue dans l’Arctique”, précise-t-il sur Twitter. 

Face à une telle image, on s’inquiète pour la santé des pattes des chiens de traîneau, mais aussi pour celle de la planète où on a pris l’habitude de vivre. Le 17 mai, on vous parlait de la température record de 31,2° atteinte en Arctique, et cette image ne fait que confirmer qu’il commence à faire un peu trop chaud dans cette région glaciale de la Terre. Oubliez donc la côte belge cet été pour aller vous baigner: vous trouverez une eau claire et un ciel bleu du côté de la banquise.

Articles sponsorisés