Une fusillade éclate dans un tram à Utrecht: trois morts et un suspect arrêté

Une fusillade éclate dans un tram à Utrecht: trois morts et un suspect arrêté
epa

Il était 10h45 quand une fusillade a éclaté sur la 24 Oktoberplein d’Utrecht, dans ou à proximité d’un tram. D’après les derniers renseignements, il y aurait 5 blessés et 3 victimes. Le principal suspect, identifié, vient d’être arrêter. La piste terroriste est évoquée.

Le nombre de blessés reste incertain. Les informations émanant du Premier ministre, Mark Rutte, et du maire d’Utrecht, Jan van Zanen, sont d’ailleurs contradictoires. Mais il y aurait trois victimes et cinq blessés, rapportent plusieurs journaux néerlandais.

La piste terroriste est ouvertement évoquée. Le niveau d’alerte a d’ailleurs été placé au maximum (niveau 5, une première) dans toute la province. Les écoles ont été fermées et la présence policière a aussi été renforcée ailleurs dans le pays aux endroits stratégiques: les mosquées, les gares et les aéroports.

Suspect arrêté

Le principal suspect présumé se serait enfui en voiture (Clio) peu de temps après avoir ouvert le feu dans le tram ou à côté. Il vient maintenant d’être intercepté par la police, rapporte le Telegraaf. Mais des tirs ont été entendus dans plusieurs endroits à Utrecht, ce qui indiquerait qu’il ne serait pas le seul suspect.

Google Maps

Une première photo du suspect a été diffusée par la police pour tenter de l’intercepter, avant d’être retirée

A 18h45, la police d’Utrecht a confirmé l’arrestation du principal suspect

Mark Rutte, parle lui « d’acte de terreur » mais se montre plus prudent quant au nombre de victimes

A 18h45, la police d’Utrecht a confirmé l’arrestation du principal suspect

Notre Premier ministre a très vite réagi à l’attaque, ce qui peut indiquer que la piste terroriste est sérieuse, aucun lien avec la Belgique toutefois, précise l’OCAM

Mark Rutte, parle lui « d’acte de terreur » mais se montre plus prudent quant au nombre de victimes

A 18h45, la police d’Utrecht a confirmé l’arrestation du principal suspect

Le suspect est un homme de 37 ans, d’origine turque. Son nom est Gökmen Tanis* (*après correction)

Le maire d’Utrecht a annoncé un bilan de trois morts, neuf blessés (cinq*), ainsi que l’hypothèse d’un « mobile terroriste »

Notre Premier ministre a très vite réagi à l’attaque, ce qui peut indiquer que la piste terroriste est sérieuse, aucun lien avec la Belgique toutefois, précise l’OCAM

Mark Rutte, parle lui « d’acte de terreur » mais se montre plus prudent quant au nombre de victimes

A 18h45, la police d’Utrecht a confirmé l’arrestation du principal suspect

Articles sponsorisés