Une ex-agente de la CIA crée un crowdfunding pour virer Donald Trump de Twitter

Une ex-agente de la CIA crée un crowdfunding pour virer Donald Trump de Twitter

Récolter un milliard de dollars pour fermer le compte Twitter du président américain: c’est le défi que s’est lancé Valerie Plame Wilson.

“Si les dirigeants de Twitter ne font pas taire la violence et la haine de Trump, alors c’est à nous de le faire.”

Le message de Valerie Plame Wilson, ancienne agente de la CIA, a le mérite d’être clair. Choquée par les nombreux tweets polémiques de Donald Trump, elle a décidé de supprimer le compte Twitter du président américain. Pour y parvenir, elle souhaite récolter un milliard de dollars (rien que ça) afin de pouvoir racheter des parts du réseau social et ensuite interdire Donald Trump de s’y exprimer.

A l’heure actuelle, ce sont plus de 85.000 dollars qui ont été récoltés via la campagne Let’s #BuyTwitter and #BanTrump sur la plateforme de crowfunding GoFundMe. Si l’objectif est encore loin d’être rempli, il faut tout de même admettre que la campagne rencontre un certain succès. Et pour cause: Donald Trump a l’art de poster des tweets pour le moins… controversés. Derniers en date:

“Depuis 25 ans, les États-Unis discutent avec la Corée du Nord et les paient, victimes d’un chantage. Discuter n’est pas la solution!”“Le Mexique étant l’un des pays avec le plus haut taux de criminalité au monde, nous devons avoir LE MUR. Le Mexique payera pour ça, que ce soit en le remboursant ou de tout autre manière.”

Bref, des messages emplis d’amour, de paix et de tolérance… Auxquels Valerie Plame Wilson souhaiterait mettre un terme. Et elle n’est pas la seule, puisqu’en 13 jours, ce sont près de 3.000 personnes qui ont déjà fait un don pour sa campagne. Et toi, ça te tente?

Articles sponsorisés