Une étude révèle que non, Internet n’a pas d’effet négatif sur la santé mentale des ados

Getty Images

De quoi combattre les idées reçues sur la gen Z.

L’idée commune veut qu’il existe un effet négatif en termes de troubles mentaux quand on se balade un peu trop sur les Internets. Sauf qu’une nouvelle étude, parue dans la revue SAGE et menée auprès de 388 adolescents nous dit aujourd’hui le contraire.

Les images qui critiquent de manière assez clichée l’utilisation du smartphone par les adolescents sont appelées “fake deep” par certains internautes. À comprendre comme étant des images “faussement profondes”, ce qui n’a rien à voir avec le phénomène technologique des “deep fake” dont on t’a déjà parlé sur newsmonkey.

Entre 2015 et 2017, les chercheurs ont étalé 5.270 jours d’étude sur l’utilisation de la technologie par des pré-adolescents qui se dirigeaient vers la mi-adolescence. Résultat: qu’il s’agisse d’un jour où l’utilisation d’Internet était plus élevée, qu’ils soient davantage sujets à des troubles mentaux ou qu’ils utilisent moins leur smartphone… Il n’y avait pas de changements dans la santé mentale des adolescents.

Effets positifs et effets négatifs

Une étude qui, comme l’indique son abstract, “n’appuie pas le récit selon lequel l’utilisation de la technologie numérique par les jeunes adolescents est associée à des symptômes élevés de santé mentale.”

Bien sûr, il s’agit d’une étude qui se concentre sur un groupe de population qui a toujours grandi avec ce genre de technologies et pour qui l’idée de vivre dans un monde sans Internet… N’est qu’une idée. Ce qui pourrait effectivement influencer sur les résultats de l’étude.

Ce n’est cependant pas la seule étude qui va dans ce sens, comme on nous le raconte dans la première partie de l’article paru dans la revue SAGE: “Un certain nombre d’études récentes (…) résument les associations entre usage de la technologie chez les adolescents, bien-être et santé mentale (…). Dans leur examen systématique de 43 études portant sur des adolescents et des jeunes adultes, Best, Manktelow et Taylor (2014) ont conclu que la majorité des études indiquaient que les effets des technologies sociales en ligne sur le bien-être mental des adolescents étaient mixtes ou nuls.”

Augmentation de l’estime de soi

Il y aurait même des avantages à utiliser la technologie… Dont une augmentation de la confiance en soi, une nouvelle fois contrairement aux idées reçues: “Parmi les avantages précis cernés, mentionnons l’augmentation de l’estime de soi, du soutien social perçu et du capital social, l’expérimentation d’une identité sûre et l’accroissement de la capacité de se dévoiler.” L’étude cite cependant également les côtés négatifs de l’utilisation d’Internet: “Les méfaits précis cités comprennent l’isolement social accru, la dépression et la cyberintimidation.”

La technologie et les adolescents reste un sujet où tout le monde semble avoir son mot à dire. Dans tous les cas, on aura beau peser le pour et le contre, le web fait aujourd’hui partie intégrante de nos vies et encore plus de celle des adolescents qui sont nés et ont grandi en sa compagnie.

Articles sponsorisés