Une camionnette fonce dans la foule sur la Rambla de Barcelone: une centaine de blessés, 13 victimes, deux hommes arrêtés

Une camionnette fonce dans la foule sur la Rambla de Barcelone: une centaine de blessés, 13 victimes, deux hommes arrêtés

Ce jeudi aux alentours de 17h, une camionnette a foncé dans la foule sur l’avenue la plus touristique de Barcelone: la Rambla. Le dernier bilan (toujours provisoire) fait état de 13 morts (dont un Belge) et une centaine de blessés.

C’est au tour de Barcelone d’être touché par une voiture bélier. Ce jeudi, aux alentours de 17h, une camionnette a foncé dans la foule sur la Rambla, l’avenue la plus touristique de Barcelone. La police locale a rapidement parlé d’une attaque terroriste.

Selon le responsable de la Sécurité intérieure catalane Joaquim Forn, le bilan s’élèverait à 13 morts et il y aurait une centaine de blessés dont une vingtaine grièvement touchés. Joaquim Forn a également annoncé vers 23h ce jeudi qu’un deuil de trois jours sera respecté à partir de ce vendredi.

Tout le quartier a été bouclé et les forces de l’ordre ont demandé aux citoyens de quitter la zone. Tous les transports en commun ne peuvent plus accéder à la zone du drame. À noter que les taxis se sont mis d’accord pour prendre des clients gratuitement.

Selon des sources policières rapportées par El Pais, le chauffeur aurait pris la fuite à pied et se serait retranché dans un restaurant non loin du lieu du drame avec un complice. Des coups de feu ont été entendus dans le quartier de la Boqueria, là où le chauffeur se serait retranché. Les riverains ont été évacués. On parle également d’un deuxième véhicule suspect qui aurait sans doute participé à l’attaque, il a été retrouvé à Vic, une ville proche de Barcelone.

Voici la liste des 93 personnes envoyées aux hôpitaux de Barcelone

Deux suspects arrêtés

En début de soirée, La Vanguardia et El Pais, annonce qu’un suspect aurait été identifié. Il serait né au Maroc, mais aurait grandi à Marseille et serait depuis citoyen légal d’Espagne. Il habiterait actuellement à Gérone (Ripoll). Il est recherché par la police sous le nom de Driss Oukabir. Son passeport aurait été retrouvé dans la camionnette. Il aurait loué les deux véhicules recherchés depuis Gérone, une ville au nord de Barcelone. Plus tard, la police avait annoncé son arrestation. “Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste.” On ne sait pas encore s’il est réellement l’auteur de l’attaque.

Vers 21h20, on apprend que la police a arrêté une deuxième personne, on ne connait ni son identité ni son rôle dans cette attaque. Vers 23h, lors d’une conférence de presse, le chef de la police locale a confirmé que deux personnes “en lien direct avec l’attaque” ont été arrêtées. Par contre, il précise qu’aucun d’eux n’était le conducteur de la camionnette. Le chauffeur est activement recherché.

Un Belge parmi les victimes

Malheureusement, un Belge fait partie des 13 victimes de cette attaque de Barcelone. Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, l’a confirmé sur son compte Twitter.

Il s’agirait d’une femme qui habitait en Flandre, mais son identité n’a pas encore été annoncée officiellement.

L’États islamique revendique l’attaque

Sans surprise, l’États islamique (EI) a revendiqué l’attaque survenue à Barcelone cet après-midi. Via son agence de communication Amaq, l’organisation terroriste a déclaré: “Les exécutants de l’attaque sont des soldats de l’EI.”

Voici les premières images qui nous parviennent de Barcelone

Articles sponsorisés