Un survivant d’Auschwitz admet avoir tout inventé

Un survivant d’Auschwitz admet avoir tout inventé

Joseph Hirt était connu comme victime de l’Holocauste. Il avait échappé d’Auschwitz et a donné des conférences à ce sujet. Mais il doit maintenant admettre qu’il a menti.

Joseph Hirt, de Pennsylvanie, qui est âgé maintenant de 91 ans, a donné pendant des années des présentations sur son expérience pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y a raconté entre autres s’y être fait arrêter par les Nazis et envoyé à Auschwitz. Il y aurait rencontré le Docteur Josef Mengele, qui menait des expériences sur les détenus. Hirt serait parvenu à s’échapper du camp en passant sous une barrière avec du fil barbelé.

Hirt a aussi raconté avoir vu Adolf Hitler lors des Jeux olympiques de 1936 à Berlin et qu’il avait rencontré l’épouse du Président américain, Eleanor Roosevelt et l’athlète Jesse Owens alors qu’il s’était réfugié aux États-Unis.

Mensonges

Plus tôt cette année, un professeur d’histoire de New York a commencé à avoir des doutes sur le récit de Hirt. Les noms des victimes des camps de concentration sont publics, mais le nom de Hirt n’y est nulle part. Le professeur s’est ensuite rendu compte que le récit de l’évasion ne tenait pas la route. Mengele n’aurait pas été dans le camp au même moment que Hirt. Des mensonges se faisaient jour dans le récit de Hirt.

Dans la lettre que Hirt a envoyé à un journal local, il écrit, selon The Guardian, que ce qu’il avait raconté n’était en effet pas vrai. “Je n’étais pas prisonnier là. Ce n’était pas mon intention de cacher ce qui a vraiment eu lieu. J’ai été dans l’erreur”, écrit-il. Il dit avoir écrit tout cela par peur que la mémoire de ces atrocités ne s’efface. Il voulait garder leur souvenir intact.

Hirt regrette ses actes et a offert ses excuses pour cela. Celles-ci ont été immédiatement acceptées par le professeur d’histoire qui a fait la lumière sur cette histoire.

Articles sponsorisés