Un petit ange! Ce gamin de 6 ans n’a pas pu donner son sang aux victimes de Manchester, mais a fait un autre geste très touchant

Un petit ange! Ce gamin de 6 ans n’a pas pu donner son sang aux victimes de Manchester, mais a fait un autre geste très touchant

Les enfants peuvent être si mignons. Joseph Griffiths, un petit garçon de 6 ans de Wythenshawe (au sud de Manchester), a voulu donner son sang pour toutes les victimes de l’attentat terroriste survenu lundi soir dernier. À son grand désespoir, il a été refusé à cause de son jeune âge. Du coup, il est repassé avec un super cadeau pour les infirmières.

Après un attentat comme celui qui s’est passé à Manchester lundi soir à la fin du concert d’Ariana Grande, tout le monde se serre les coudes et s’entraide. C’est bien normal. Des messages du monde entier ont afflué sur les réseaux sociaux, en soutien aux 22 personnes qui ont perdu la vie et aux 59 autres qui ont été blessées. Mais s’il est un geste de tendresse qui n’est pas passé inaperçu, c’est celui de Joseph Griffiths.

Ce petit garçon de 6 ans, qui habite à Wythenshawe (un district au sud de Manchester), a supplié sa mère pour venir en aide aux victimes de l’attaque. Après avoir appris que la soeur et la mère de son meilleur ami étaient impliquées, il a voulu faire don de son sang à l’hôpital proche de chez lui. En plus, comme il est O négatif (donneur universel), il s’est dit que c’était une super idée.

Des bonbons et gâteaux à la place

Bien évidemment, les médecins ont refusé de le piquer, à cause de son trop jeune âge. Le petit était si dévasté qu’il a décidé d’y retourner tout de même. Mais avec une toute autre façon d’aider: en offrant des cadeaux.

Les bras débordant de snacks, biscuits, gâteaux et bonbons, c’est ainsi que Joseph a tenu à féliciter et remercier les services d’urgence de l’hôpital qui travaillent sans relâche depuis lundi pour guérir les blessés. Selon le journal Metro, les infirmières auraient même éclaté en larmes en le voyant accourir. Il est aussi entré dans un combi de police garé sur la parking de l’hôpital, pour offrir des chocolats aux policiers.

C’est un petit geste, mais qui signifie tellement!

Cavendish Press/Metro
Cavendish Press/Metro

Articles sponsorisés