Un certain sens des priorités: les millenials dépensent en moyenne 100 euros par mois dans les jeux vidéo

Un certain sens des priorités: les millenials dépensent en moyenne 100 euros par mois dans les jeux vidéo

De nos jours, les jeux vidéo ne se limitent pas à jouer sur sa console manette en main. Il y a tout un gigantesque univers autour de ça: YouTube, Twitch, l’eSport, les DLC, des tonnes d’accessoires etc. Tout cela, ça coûte de l’argent. Du coup, des études ont été faites à ce sujet. On a apprend alors que les fameux millenials dépensent en moyenne 100 euros par mois. Une grosse somme pour leur âge. 

En 2019, jouer à un jeu vidéo ne se limite pas à le terminer tranquillement manette en main. Il est possible d’aller regarder des vidéos sur YouTube sur ce même jeu, mater des gens y jouer sur Twitch, acheter les DLC pour prolonger l’expérience de jeu et même le tester en réalité virtuelle (si le jeu le permet). Certains jeux multijoueur proposent même de payer des centaines d’euros pour s’acheter des skins et plein d’autres éléments cosmétiques.

Tout cela au final ça coûte cher puisque même sur Twitch il est possible de payer pour s’abonner à la chaîne d’un streamer. Et tout ça, les millenials adorent. Alors, selon une étude de SuperData, les jeunes de cette génération dépensent en moyenne 100 euros par mois dans les jeux vidéo et tout ce qui gravite autour.

Génération Z

On parle ici de la génération Z, celle qui regroupe les jeunes nés après les 2000. Et c’est ça qui est relativement inquiétant: c’est que même si jeune, ils dépensent autant d’argent par mois, en moyenne bien sûr mais tout de même. Ils dépensent donc l’argent de leur parent (probablement) dans les jeux bien sûr mais aussi pour des contenus cosmétiques et les abonnements aux chaînes Twitch qui sont de plus en plus populaires.

Une étude qui débarque quelques jours après la publication du rapport de l’OMS décrétant qu’il existe un trouble du jeu vidéo, une sorte de maladie qui touche les gamers extrêmes. Une raison de plus de critiquer le monde du jeu vidéo qui, on le rappelle, est l’industrie la plus puissante du monde devant le cinéma.

Articles sponsorisés