Tu crèves la dalle quand t’es saoul? C’est normal et en voici la raison…

Tu crèves la dalle quand t’es saoul? C’est normal et en voici la raison…

Le dimanche, c’est le jour de décompression et de récup avant une nouvelle semaine bien chargée. Hier soir, tu t’es peut-être mis mal, comme chaque weekend. Et comme chaque weekend, tu as sans doute dévalisé le frigo en rentrant de soirée. Mais pourquoi a-t-on si faim quand on est torché? C’est une question d’hormone selon une récente étude.

Une nouvelle étude réalisée par le très sérieux London’s Francis Clark Institute a tenté de comprendre pourquoi on avait si faim une fois bourré. Le lendemain de veille, pas toujours simple de manger un truc si ta soirée a été un peu trop arrosée. Par compte la veille en rentrant, tu pouvais avaler n’importe quoi.

C’est normal, l’alcool active une hormone dans notre cerveau liée à l’appétit. Mais comment en sont-ils arrivés à cette conclusion?

Par une expérience bien sûr! Et ce sont encore ces pauvres souris qui ont morflé: de l’alcool a été injecté dans l’abdomen d’un groupe de souris trois jours de suite à raison d’une fois par jour. La quantité était équivalente à une bouteille de vin ou à dix bières chez l’être humain. Ils ont constaté que les souris, qu’elles soient mâles ou femelles, consommaient jusqu’à 25% de nourriture en plus que le groupe de souris sobre, révèle The Independent.

Non, ton ventre n’est pas vide!

Les neurones de la protéine Agouti (AgRP), qui ont été précédemment liés aux cycles de l’alimentation des souris, ont également été analysés. Eh bien, les scientifiques ont constaté une augmentation de l’activité électrique lorsque les souris consommait de l’alcool.

La corrélation peut être faite avec les humains. Car la faim chez nous est aussi contrôlée par la protéine Agouti. Ce lien entre la faim et l’alcool n’est bien sûr pas nouveau mais c’est la première fois qu’on a des preuves si tangibles.

Ce n’est donc pas parce que ton ventre est vide (oh que non !) que tu crèves la dalle mais c’est parce que ton cerveau le commande. L’étude ne montre par contre pas pourquoi tu racontes plus des conneries, pourquoi tu te bats plus souvent ou pourquoi ton activité sexuelle est plus importante… dommage!

Articles sponsorisés