« Tout le monde l’avait prédit »: voilà ce que l’on sait sur le tireur fou de Floride

« Tout le monde l’avait prédit »: voilà ce que l’on sait sur le tireur fou de Floride

Le tireur fou qui a fait au moins 17 morts dans un lycée aux États-Unis est un ancien élève de l’établissement. Nikolas Cruz, 19 ans, était un passionné d’armes à feu et présentait un profil réellement inquiétant si on en croit ses anciens camarades de classe.

« Honnêtement, beaucoup de gens disaient que ce serait lui. (…) Au final, tout le monde l’avait prédit »: interrogé par la chaîne locale WJXT (voir tweet ci-contre), un élève du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland n’était pas vraiment surpris quand il a su l’identité du tireur fou qui venait de faire des dizaines de victimes dans l’établissement.

Fan d’armes à feu

Rapidement arrêté par la police (une scène filmée par les télévisions), Nikolas Cruz, 19 ans (il est né en septembre 1998), est un ancien élève du lycée, qui avait été viré pour des raisons disciplinaires.

« Il y a eu des problèmes quand il a menacé des étudiants l’année dernière et je pense qu’on lui a dit de quitter le campus », a expliqué au Miami Herald un professeur de mathématiques qui l’avait eu en classe. Beam Furr, maire du comté de Broward, a également affirmé à CNN que le jeune homme avait suivi un traitement pour des troubles mentaux dans une clinique, sans que cela n’ait pu être vérifié pour l’instant. Plusieurs médias font également état de problèmes chez lui, alors que son père adoptif est décédé il y a quelques mois. Sa mère adoptive aurait plusieurs fois téléphoné à la police pour se plaindre de Nikolas et de son frère, également adopté.

Cruz était un fanatique des armes à feu, ont raconté plusieurs de ses anciens camarades de classe. « Il parlait seulement d’armes à feu, de couteaux et de chasse », a raconté l’un d’eux. « C’était un gamin avec des problèmes. Il tirait avec des armes car ça lui donnait, je pense, un sentiment d’ivresse », a ajouté un autre. Sur un compte Instagram désormais supprimé, les médias ont déniché de nombreuses photos du tireur qui exhibaient fièrement des armes.

« Ils savaient où seraient les élèves »

Nikolas Cruz a utilisé un fusil semi-automatique AR-15 et une grande quantité de munitions pour semer la mort dans le lycée. Le sénateur Bill Nelson a affirmé que Cruz portait également un masque à gaz et avait des grenades fumigènes. Ce même sénateur a aussi affirmé que c’est Cruz qui aurait actionné le signal d’alarme de l’école pour faire sortir les élèves de leurs classes avant de commencer son massacre. « Il était au deuxième étage, il connaît la disposition des classes, il savait où seraient les élèves », a déclaré l’élève du lycée interrogé par WJXT.

Cruz avait déjà posté des messages « très alarmants » sur les réseaux sociaux par le passé avant de passer à l’acte, a déclaré le shériff Scott Israel lors de sa conférence de presse. Il a regretté que le profil inquiétant du jeune homme n’ait pas été signalé à la police. Ce qui a coûté la vie à au moins 17 personnes…

Articles sponsorisés