Thibaut Courtois persiste et signe: tactiquement, “j’ai mis le doigt là où il fallait le mettre”

Thibaut Courtois persiste et signe: tactiquement, “j’ai mis le doigt là où il fallait le mettre”

Un Thibaut Courtois amère est venu se présenter en interview. Mais il avait l’air de peser ses mots cette fois-ci. Et si vous aviez un doute, c’est le coach qui est visé. C’est vrai que mis à part la rencontre face à la Hongrie, notre équipe a manqué cruellement d’idées sur le plan du jeu. 

Thibaut Courtois a répété ce qu’il avait déjà dit après le match inaugural contre l’Italie. Tactiquement, la Belgique n’était pas au point dans ce tournoi. Difficile de faire plus claire: “j’ai dit ce que j’avais à dire dans le vestiaire à ce sujet. Je ne vais pas me cacher”, a déclaré un Thibaut Courtois parfaitement lucide au micro de Vincent Langendries sur la RTBF. Et pour ceux qui hésitaient, oui, il parle sans doute du plan de jeu de Marc Wilmots.

Notre gardien termine toutefois sur une note positive: “il ne faut pas tout jeter. On a fait des bonne choses. On est un groupe jeune. […] mais c’est une déception. C’était une chance en or d’atteindre les demis finales. […] Je suis plus déçu que ma finale perdue en Ligue des Champions.”

Wilmots: “je ne pense pas spécialement à arrêter”

Le coach ne veut pas “mettre la faute sur les jeunes”. “On osait pas sortir sur le porteur du ballon. La défense était trop bas sur le terrain. […] Même Eden était trop bas, il voulait bien faire.”

Ferait-il d’autres choix après coup? “Non, j’assume mes choix.” “Mais sans Kompany, Vermaelen et Vertonghen, c’est de la taille et de l’expérience qui nous a manqué.”

En tout cas pour Marc Wilmots, c’est une page qui se tourne. Il quittera sans doute son poste à l’issue du tournoi même s’il se donne encore du temps: “j’ai dit que je prendrai après le tournoi mais pas sous le coup de l’adrénaline. Aujourd’hui je ne pense pas spécialement à arrêter, laissez-moi le temps de réfléchir s’il vous plaît.

Les internautes soulignent la franchise de Thibaut Courtois

On l’a tous vu, le talent est là, mais pour le reste…

Ça doit être chaud dans le vestiaire maintenant

Articles sponsorisés