‘The Big Bang Theory’: l’interprète de Amy n’a jamais regardé un seul épisode

The Big Bang Theory

Reparlons un petit peu de cette série extrêmement populaire qu’est The Big Bang Theory. Figure-toi que Mayim Bialik, l’actrice qui incarnait Amy, n’a absolument jamais regardé un épisode de la série en entier.

Mayim Bialik a incarné Amy Farrah Fowler dans The Big Bang Theory pendant 10 ans. 10 ans c’est long, très long. Pourtant, la comédienne n’a jamais regardé un seul épisode d’une des séries la plus populaire de la décennie. C’est ce qu’elle a expliqué dans une interview pour Metro.

“Je ne me regarde pas”

“Je n’ai pas regardé un seul épisode de la série” a-t-elle déclaré. Et la raison est simple: “Je ne me regarde jamais à la télévision. Je n’ai donc jamais regardé notre série. Jamais.”

Ce n’est pas pour autant qu’elle n’a jamais vu à quoi elle ressemble dans le show. “J’ai vu des morceaux d’épisodes lorsque j’étais invitée sur des plateaux télé mais à part ça je n’ai jamais regardé.”

Promotion

Mayim Bialik a fait sa première apparition dans la série lors du dernier épisode de la troisième saison. Elle incarnait alors l’âme soeur ou plutôt la version féminine de Sheldon Cooper (Jim Parsons).

A la base, elle ne devait être qu’un personnage secondaire. Mais l’alchimie avec Jim Parsons était telle que dès la quatrième saison, elle est devenue l’un des personnages les plus importants de la série. Leur relation n’a fait que de se développer au fil des saisons pour se terminer sur un mariage lors de la 11ème saison.

La fin de The Big Bang Theory

La fin de la série fut marquée par la victoire du prix Nobel de physique du couple, le rêve de gosse de Sheldon. C’est donc réellement Amy et Sheldon qui incarnent la série. D’ailleurs, savais-tu que Jim Parsons a refusé de tourner une treizième saison? C’est d’ailleurs cette décision qui a marqué la fin du show.

Une décision qui a attristé Mayim Bialik. Sur son site web elle écrivait: “C’est dommage. J’aimais aller travailler et faire semblant d’être Amy. C’est une rebelle. Elle est moi et je suis elle. Et désormais ce ne sera plus le cas.”

Articles sponsorisés